Nice : la permanence parlementaire d'Eric Ciotti endommagée au cours du week-end

Source: Reuters

La permanence du député azuréen a été dégradée par des inscriptions insultantes, fruit selon lui de «groupes gauchistes et anarchistes», en lien avec les manifestations contre le projet de loi El Khomri. L'élu a porté plainte.

«Au cours du week-end, la façade de ma permanence parlementaire, située sur le port de Nice, a été dégradée par des inscriptions insultantes signées d’un logo anarchiste», précise, dans un communiqué, le député des Républicains Eric Ciotti.

Celui qui est également président du conseil départemental déplore cet acte, qui selon lui «sans nul doute», fait suite à sa demande de dissolution des «groupes gauchistes et anarchistes», auteurs de violences lors des manifestations contre le projet de loi El Khomri à Paris, Rennes et Nantes ce week-end.

Pour lui, «au-delà de ma personne, ces dégradations insupportables font injure aux bénévoles qui travaillent quotidiennement à l’animation de ma permanence. Porter atteinte à ce lieu d’échanges et de débats, c’est porter atteinte à l’expression de la démocratie».

«Aussi, loin de m’intimider, cette attaque me renforce dans ma volonté de dénoncer ces groupuscules violents et demander au gouvernement leur dissolution», poursuit le député.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales