Argenteuil comme Molenbeek ? Un député LR traité de «facho»

Capture d'écran de l'émission
Capture d'écran de l'émission

Au cours d'un débat sur le plateau de La Chaine Parlementaire, le député et porte-parole des Républicains, Guillaume Larrivé, s'est fait traité de «facho» par son homologue du Parti Socialiste Philippe Doucet.

Tout au long de l'émission intitulée «Molenbeek : et si on s'occupait de nos quartiers ?», l'échange entre les deux élus a été tendu. Il s'agissait d'analyser notamment la phrase suivante du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, qui avait fait polémique : «Il y a des centaines de quartiers en France qui présentent des similitudes avec Molenbeek».

Après s'être battu pendant toute l'émission pour savoir qui du PS ou des LR était responsable de la montée de l'islamisme radical en France, la discussion s'est quelque peu échauffé quand le porte-parole de l'opposition, Guillaime Larrivé, a lancé à l'adresse de Philippe Doucet : «c'est vraiment un argument d'une débilité excusez-moi».

A la suite d'un autre échange virulent sur la burqa rendu difficile tant les deux personnalités ne s'écoutaient pas, le député LR a rappelé que seuls Manuel Valls et Aurélie Filippetti, au sein de la gauche, avaient soutenu la loi l'interdisant. Philippe Doucet lui a alors répondu : «Si on peut répondre en dehors du fait de la promotion des Républicains mode facho».

Immédiatement, Guillaume Larrivé a menacé d'attaquer en justice pour l'avoir traité de «facho» son adversaire d'un soir qui n'avait pas apprécié que le député LR compare, selon lui, la ville d'Argenteuil dont il a été maire de 2008 à 2014, à Molenbeek.

Lire aussi : Les francophones plus susceptibles de radicalisation ? C'est ce qu'affirme une étude américaine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales