Panama Papers : Jérôme Kerviel souhaite «une bien belle semaine» à la Société Générale

L'ex-trader a retrouvé le sourire. Source: Reuters
L'ex-trader a retrouvé le sourire.

L’ex-trader a profité des ennuis de son ancien employeur pour régler ses comptes… avec humour.

«Je souhaite une bien belle semaine à la Société Générale ainsi qu’à ses conseils.» Un tweet signé Jérôme Kerviel. L’ex-trader, condamné à trois ans de prison ferme pour avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la banque rouge et noire, n’est pas malheureux. Et pour cause, son ancien établissement est englué dans le scandale Panama Papers. «La Société Générale avait promis de changer, elle administre encore des dizaines de sociétés écran dans les paradis fiscaux», annonce en guise de mise en bouche le producteur de l’émission Cash investigation.

Un gazouillis numérique qui a eu le mérite de faire rire des internautes plus ou moins célèbres :

Non content d’avoir «cassé l’internet», Jérôme Kerviel a remis cela quelques minutes plus tard. Cette fois, il a posté un extrait d’interview du président de la banque, Frédéric Oudéa. En décembre 2014, ce dernier assurait ainsi que son établissement n’était dans aucun «soi-disant paradis fiscal»...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales