Votre voiture dégradée par les migrants ? Calais a la solution, une «contribution de solidarité»

© Pascal Rossignol Source: Reuters

Le conseil municipal de Calais a voté, mercredi 30 mars, la mise en place d’une «contribution de solidarité» pour les propriétaires des voitures qui auraient été dégradées par des migrants au mois de mars, rapporte le journal local La Voix du Nord.

Dans la nuit du 24 au 25 mars, plusieurs dizaines de voitures ont été vandalisées à Calais. Pour les riverains, et même les élus municipaux, ces dégradations seraient imputables aux migrants de la «Jungle».

Les riverains, excédés, attendaient une indemnisation de la ville de Calais, or ils ne recevront qu’une «contribution de solidarité», qui consisterait à prendre en charge les franchises d’assurance, seulement pour ceux possédant un contrat tous risques, et éventuellement celle des travaux de réparation pour les victimes, selon les propos d’Emmanuel Agius, premier adjoint au Maire de la ville.

Les demandes d’aide devraient être étudiées par une commission composée de trois élus, rapporte La Voix du Nord.

La ville de Calais a déjà indemnisé plusieurs riverains qui avaient été victimes d’actes de vandalisme qui seraient liés à la présence de migrants dans la ville. Pour les habitants, ces dégradations sont à imputer directement aux migrants : «Ils passent sans arrêt dans la rue, certains sont ivres morts», témoigne un riverain, cité par un journal local.

Or, la police s’abstient de trancher pour le moment, faisant simplement mention «d’actes gratuits» pour lesquels il est difficile d’identifier les auteurs.

Lire aussi : Migrants à Calais : plus de 500 Calaisiens manifesteront à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales