Malgré sa réputation ternie, Paris espère vendre des Rafales aux Emirats arabes unis

Un avion de chasse français Rafale© Antara Photo Agency Source: Reuters
Un avion de chasse français Rafale

La France aspire à conclure bientôt un accord avec les E.A.U., après une vente des Rafale à l’Inde acquise dans la douleur, sa réputation en tant que fournisseur d’armes fiable étant remise en cause par l’affaire des Mistral.

Laurent Fabius, en visite à Riyad pour faire la connaissance du nouveau roi saoudien Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, a profité de cette occasion pour rencontrer le prince héritier des Emirats arabes unis, Mohammed Ben Zayed Ben Sultan, dans l’aéroport de la capitale saoudienne.

Au terme de cette rencontre, il s’est montré plutôt optimiste sur la vente d’avions de combats français Rafale à Abou Dabi malgré la leçon des difficiles négociations de 3 ans qui ont précédé la signature d’un contrat analogue avec l’Inde.

«Il y a un proverbe en  qui dit jamais deux sans trois. Je crois beaucoup en ce proverbe», a déclaré le ministre français dimanche soir à Ryad à l’issue de la rencontre avec le prince héritier émirati, se référant aux accords conclus en février (Egypte : 24 avions) et en avril (Inde : 38 avions) 2015.

Le président de la République Fraçois Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi Source: Reuters
Le président de la République Fraçois Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi

Selon l’AFP, il s’agirait de 60 Rafale, un achat potentiel déjà évoqué il y a déjà quelques années mais les pourparlers n’avaient alors pas abouti. Reste que selon une source proche des négociations, les discussions actuelles pourraient s’accélérer dans les prochains mois. Les délais concrets ne sont pour l’instant pas précisés.

L’année dernière, la France a perdu sa troisième place au classement des pays exportateurs d’armes, au bénéfice de la Chine. Cette année-là avait pourtant été marquée par l’annulation de la livraison des  à la Russie. Cette mesure a remis en question la fiabilité d’un partenariat commercial avec la France. L’incapacité de finaliser le contrat sur les Rafale longtemps négocié avec l’Inde n’a pas amélioré non plus sa réputation en tant que fournisseur d’armes.

En savoir plus : l’industrie française d'armement en perte de vitesse - qui en profite?

Les Emirats arabes unis sont engagés dans la coalition de dix pays du Moyen-Orient et d'Afrique soutenue par les  qui mène l’opération «Tempête décisive» au Yémen. Les raids aériens de la coalition qui visent les positions des rebelles chiites anti-gouvernementaux ont entrainé d’importantes destructions dans le pays ; les violences ont déjà fait plus de 600 victimes et des milliers de blessés, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales