Martine Aubry et Daniel Cohn-Bendit attaquent François Hollande et Manuel Valls sur leur politique

- Avec AFP

© AFP Source: AFP

Dans une tribune publiée par Le Monde, la maire PS et l'écologiste reprochent au chef de l'Etat et au Premier ministre de conduire à «l'affaiblissement durable de la France» et dénoncent «l'indécent» discours de Manuel Valls sur les réfugiés.

L'heure est à la fronde pour la gauche du PS. Dans cette tribune signée par 18 personnalités dont Benoit Hamon, Christian Paul mais aussi le généticien Axel Kahn et l’économiste Daniel Cohen, ces dernières attaquent de plein fouet le président. Intitulée «Trop, c'est trop !», on peut y lire : «Ce n'est plus simplement l'échec du quinquennat qui se profile, mais un affaiblissement durable de la France qui se prépare, et bien évidemment de la gauche, s'il n'est pas mis un coup d'arrêt à la chute dans laquelle nous sommes entraînés.»

Les auteurs reprochent à Manuel Valls ses critiques sur la politique de l'Allemagne envers les réfugiés. Ils écrivent : «la meurtrissure de l'indécent discours de Munich». «Non, Angela Merkel n'est pas naïve, Monsieur le Premier ministre. Non elle n'a pas commis une erreur historique. Non, elle n'a pas mis en danger l'Europe, elle l'a sauvée. Elle l'a sauvée du déshonneur qui aurait consisté à fermer totalement nos portes à toutes ces femmes, ces hommes et enfants fuyant les persécutions et la mort et en oubliant ceux qui chaque jour perdent la vie en Méditerranée», estiment les signataires.

Les critiques fusent également au sujet du pacte de responsabilité ou sur le projet de réforme du code du travail porté par Myriam El Khomri. Les auteurs concluent : «Que restera-t-il des idéaux du socialisme lorsque l’on aura, jour après jour, sapé ses principes et ses fondements ?».

Michel Sapin a répondu à Martine Aubry en disant qu'il fallait éviter les postures.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales