EN CONTINU : les chauffeurs VTC veulent être reçus à Matignon

EN CONTINU : les chauffeurs VTC veulent être reçus à Matignon © Capture d'écran du compte de Twitter

Après les manifestations qui ont perturbé la France la semaine dernière, les chauffeurs de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) sont convenus de se réunir de nouveau pour protester contre des mesures qu’ils trouvent injustes.

Mise à jour automatique
  • Lors de la manifestation, des chauffeurs de VTC lancent des œufs sur un taxi.

  • Les manifestants condamnent Manuel Valls qui a annoncé le renforcement des contrôles sur les chauffeurs indépendants et ceux des taxis privés.

  • Le mauvais temps empêche les manifestants de continuer leur marche. Ils sont donc retournés à leurs véhicules.

  • Un chauffeur de VTC a confié à RT France que Manuel Valls accueillerait une délégation de manifestants.

  • Les VTC ont été bloqués devant le Pont Alexandre III et ne peuvent pas aller plus loin.

  • Certains manifestants agissent agressivement et forcent les barrages de CRS. La tension monte.

  • Les Parisiens sont quand même mécontents du bruit que les chauffeurs de VTC créent en klaxonnant.

  • Les forces de l’ordre interdisent aux VTC d’accéder à la Place de la Concorde, mais les chauffeurs entendent contourner les barrages de CRS.

Découvrir plus

Après la mobilisation des taxis contre les VTC, le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé qu’il comptait mener une «chasse aux LOTI», véhicules qui transportent de 2 à 10 personnes. Il a aussi annoncé que les contrôles sur les licences de ces derniers seraient renforcés, ce qui signifie que ces véhicules ne pourront plus utiliser les plateformes de réservation en ligne comme Uber, dans le cadre de leur offre de services.

Lire aussi : Les chauffeurs de taxi en colère protestent à Paris pour le troisième jour consécutif

Ces chauffeurs, qui doivent défiler entre la gare Montparnasse et les Invalides en fin de matinée à Paris, s'inquiètent des mesures annoncées la semaine dernière par le gouvernement, après un énième mouvement de colère des taxis contre l'utilisation détournée des licences LOTI par les plateformes électroniques de réservation de VTC.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»