Bernard Cazeneuve annonce que 283 sites de propagande djihadiste ont été bloqués en un an

- Avec AFP

© AFP Source: AFP

Le ministre de l'Intérieur, en déplacement à Lille pour le 8ème forum international sur la cyber-sécurité, a déclaré que près de 300 sites internet de propagande djihadiste avaient été bloqués depuis les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015.

En plus de ces fermetures, le ministre a précisé que 90 procédures judiciaires pour «apologie terroriste» avaient été ouvertes depuis les attentats du 13 novembre. 

«Le combat contre le terrorisme se livre sur le cyberespace» a déclaré Bernard Cazeneuve. Il ajoute que les réseaux sociaux et Internet sont pour lui «des vecteurs importants de propagande de recrutement et de radicalisation pour Daech».

En plus du constat, le ministre a promis que 108 millions d'euros seraient débloqués pour lutter contre la cyber-criminalité entre 2015 et 2017.

De nouveaux équipements des forces de l'ordre son en projet, comme une application pour smartphone. Elle permet de scanner le passeport d'un individu contrôlé et d'avoir ainsi accès directement aux fichiers de police le concernant éventuellement, y compris européens. 1000 téléphones équipés sont actuellement déployés, il y en aura 60.000 d'ici fin 2017, selon le ministre. La police teste aussi des équipements équivalents.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales