Selon une étude, la confiance dans les médias chute en France

Les Français font de moins en moins confiance à leurs médias.© Flickr
Les Français font de moins en moins confiance à leurs médias.

La société Edelman, spécialiste de la communication, a publié une enquête sur la confiance, notamment dans les médias. La population de l’Hexagone se montre de plus en plus méfiante.

Des années d’investigation. Des dizaines de pays. Plusieurs centaines de personnes interrogées. L’enquête d’Edelman sur la confiance est riche d’enseignements. La firme américaine s’est notamment intéressée au crédit qu’accordent les masses à leurs médias.  

Décalage entre public informé et population en général

Le premier point que soulève l’enquête réside dans la différence de comportement existant entre le public informé et le reste de la population. Les premiers accordent plus de confiance aux vecteurs de l’information que les seconds.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

La France obtient même la palme du «gap» pour les quatre dernières années. Dans l’Hexagone plus que n’importe où ailleurs, le décalage a été abyssal.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

D’une manière plus globale, on constate que trois grandes puissance occidentales figurent aux trois premiers rangs en terme d’écart de confiance entre public informé et reste de la population. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France sont sur le podium.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

Les moteurs de recherche et la télévision plus présents que jamais

Lorsque l’on s’intéresse à la manière de consommer les médias, on s’aperçoit que les habitudes ont bien changé ces dernières années. L’étude d’Edelman s’est penchée sur les moyens utilisés plusieurs fois par semaine pour obtenir de l’information. Les moteurs de recherche arrivent en tête avec 71%. Suivent la télévision (69%) et un nouveau gros joueur : les réseaux sociaux.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

Avec 67% des utilisateurs qui s’en servent plusieurs fois de manière hebdomadaire, ces vecteurs devancent très largement la presse écrite qui chute à 45%. Une tendance qui montre une nouvelle fois le déclin du papier et l’avènement d’internet alors que l’objet télévisuel résiste bien. Les magazines et les blogs ferment la marche avec respectivement 32% et 28%.

Perte de confiance

Le point le plus intéressant de l’enquête concerne la confiance accordée aux médias en général. A noter qu’à ce petit jeu, la presse se retrouve derrière les entreprises ! En effet, selon l’étude, les populations accordent plus de foi au business qu’aux journalistes ! Ces derniers bénéficient toujours de plus de crédit que les gouvernements. C’est toujours ça.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

La situation en France est particulièrement révélatrice d’un climat de méfiance envers les médias. Le pays de Victor Hugo possède un des taux les plus bas parmi les nations interrogées. Pire, il a tendance à baisser. L’année dernière, il était de 39% avant de perdre un point cette année. C’est la Turquie qui décroche la palme de la défiance avec un chiffre de 23% Cependant, la situation s’améliore un petit peu. L’année dernière, seuls 18% des citoyens accordaient du crédit à leurs médias de l’autre côté du Bosphore.

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

Concernant les types de médias, la presse traditionnelle conserve un bon crédit auprès des masses (58%). C’est plus que les médias en ligne et les réseaux sociaux (53% et 44%).

© Capture d'écran du site : www.edelman.com

Globalement, la confiance dans les journalistes est en baisse. Alors que l’année dernière, 46% de la population leur faisait confiance, le chiffre est tombé à 44%. Aujourd’hui, il semble que les citoyens croient plus les patrons que les titulaires d’une carte de presse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales