Le Maroc a indiqué avoir arrêté un Belge en lien direct avec les auteurs des attentats de Paris

Déploiement policiers devant le Bataclan le soir des attentats de Paris le 13 novembre dernier Source: Reuters
Déploiement policiers devant le Bataclan le soir des attentats de Paris le 13 novembre dernier

Les autorités marocaines ont arrêté une personne de nationalité belge, mais d'origine marocaine, qui serait directement liée aux auteurs des attaques du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, selon un communiqué du gouvernement du 18 janvier.

Le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a donné uniquement les initiales en Arabe du militant arrêté le 15 janvier dans la ville d'al-Mohammadiya, près de Casablanca. Il a indiqué qu'il se serait rendu en Syrie avec l'un des kamikazes qui s'est fait exploser dans la région de Saint-Denis, près du Stade de France. Il se serait battu avec le Front Al-Nosra avant de rejoindre l'Etat islamique (EI).

Durant son séjour en Syrie, il s'est entraîné au maniement des armes et a établi des liens avec des commandants de l'EI, dont «le cerveau des attaques terroristes dans la capitale» française, rapporte le texte.

L'enquête marocaine révèle que ce Belge a ensuite quitté la Syrie pour la Turquie et s'est rendu en Allemagne et en Belgique, avant d'arriver au Maroc via les Pays-Bas. Il devrait être traduit devant la justice dès la fin de l'enquête.

Lire aussi : Attentats de Paris : le Parquet belge retrouve une empreinte de Salah Abdeslam dans un appartement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales