Eurotunnel inonde ses terrains pour bloquer les migrants

L'entreprise Eurotunnel a inondé plusieurs hectares de terrain Source: Reuters
L'entreprise Eurotunnel a inondé plusieurs hectares de terrain

Le groupe Eurotunnel a décidé d'inonder plusieurs hectares de terrain pour bloquer l'accès du tunnel sous la manche aux migrants qui désirent se rendre au Royaume-Uni.

«Le terminal, surélevé, est construit sur une zone marécageuse. Depuis la construction du site, un système de drainage avec des watergangs existe. On utilise ce réseau pour créer des obstacles naturels qui empêchent l’accès aux clôtures», a déclaré un porte-parole d'Eurotunnel, interrogé par La Voix du Nord.

La société privée Eurotunnel, l'opérateur qui gère le tunnel sous la manche, n'est pas en mal d'idée pour tenter de bloquer les réfugiés qui tentent parfois par tous les moyens de traverser la mer, notamment en empruntant ce tunnel. «Ces lacs ont été créés en réorientant les flux, que nous contrôlons grâce aux écluses», a indiqué Eurotunnel.

En septembre dernier, près de 103 hectares de végétation ont été rasés

En septembre dernier, près de 103 hectares de végétation ont été rasés sous prétexte de sécurité afin de permettre aux caméras de surveillance de ne rien manquer. Des barrières de haute sécurité ont également été installées sur une longueur de 29 km.

Des fossés ont aussi été élargis à certains endroits comme au lieu-dit de la Belle Hélène à la sortie de Calais. Cela s'ajoute aux contrôles infrarouges ou par ondes millimétriques passives, aux clôtures électrifiées et aux scanners. Bientôt des haies défensives, avec des épines, seront également plantées.

En juillet dernier, près de 2 000 migrants avaient tenté de s'introduire sur le site Eurotunnel de Coquelles en une nuit. Près de 12 migrants sont morts ces derniers mois éléctrocutés ou après avoir chuté d'une navette.

Lire aussi : A Calais, un routier chasse les migrants de son camion en y accrochant du porc (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales