Des centaines de migrants ont tenté de rejoindre le Tunnel sous la Manche, provoquant sa fermeture

Des centaines de migrants ont tenté de rejoindre le Tunnel sous la Manche, provoquant sa fermeture© Pascal Rossignol Source: Reuters
Une scène similaire avait eu lieu en octobre, où la police avait du intervenir
Suivez RT France surTelegram

Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident survient : l'Eurotunnel a du fermer pendant une bonne heure ce vendredi après-midi parce que des hordes de réfugiés avaient tenté d'y pénétrer.

A partir de 16h ce vendredi 25 décembre, plusieurs centaines de réfugiés ont tenté un passage vers l’Angleterre via le Tunnel sous la Manche. En conséquence, la circulation a du être interrompue durant plus d’une heure à hauteur des deux sorties menant au site de l’Eurotunnel.

Une source policière a affirmé au journal La Voix du Nord que les migrants étaient au nombre de 2 500. Elle a toutefois indiqué qu'il n’y avait pas eu d’affrontements entre CRS et réfugiés.

Le groupe de migrants a traversé l’autoroute A16, mais la police, présente sur les lieux, est intervenue afin de bloquer l’intrusion. Peu après 17 heures, l’autoroute a été rouverte et le trafic a peu à peu repris.

En octobre, un incident similaire a été observé. L'intervention de la police avait mené à plusieurs arrestations, mais aussi à des blessés légers.

En savoir plus : Seize policiers et des migrants blessés lors de heurts, dimanche soir à Calais

Depuis que la sécurité a été renforcée aux alentours du port de Calais et de l'Eurotunnel, les passages vers l'Angleterre via celui-ci sont rendus impossibles. La tension dans la «jungle», de Calais, où quelques 4 500 réfugiés se sont installés dans l'espoir de rejoindre le Royaume-Uni, est palpable. Des heurts y ont encore récemment été enregistrés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix