Les attentats de Paris auraient été coordonnés en temps réel depuis la Belgique

Mémorial place de la République© reuters Source: Reuters
Mémorial place de la République

Selon les informations du journal Le Monde les trois commandos terroristes auraient été conduit depuis la Belgique. Les enquêteurs parlent d’une «triple coordination » pour les attentats de Paris du 13 novembre dernier qui ont fait 130 morts.

A l’arrivée des terroristes devant le Bataclan, ce vendredi 13 novembre, l’un d’entre eux envoie un SMS «on est parti, on commence» avant de se débarrasser du téléphone dans une poubelle. C’est en Belgique que le destinataire de ce texto a été localisé par les enquêteurs au moment de l’attaque. 

D’après les informations du quotidien : «Les quelque 6 000 procès-verbaux de l’enquête – dont Le Monde a pris connaissance et qui permettent de retracer avec une grande précision les préparatifs des terroristes et le déroulement des attentats – révèlent que les trois commandos étaient pilotés en temps réel depuis la Belgique.»

Le journal révèle aussi qu’un «second numéro belge a été en contact durant toute la soirée avec Abdelhamid Abaaoud, le conducteur du commando des terrasses, considéré comme un des coordinateurs des attaques.»

A la lumière de ses nouvelles informations,  les enquêteurs pensent donc qu’au moins un homme a piloté les attentats de Paris depuis la Belgique. Cependant sa ligne ayant été coupée, il est pour l’instant impossible de l’identifier. 

Les ADN de deux des trois terroristes du commando ont été retrouvés sur le téléphone retrouvé face au Bataclan. Les enquêteurs ont également découvert que l’utilisateur du téléphone avait téléchargé des plans de la salle de spectacle, des photos et avait recherché les mots «Eagles of Death Metal + White Miles au Bataclan».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales