Eric Zemmour condamné à 3 000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans

Eric Zemmour et son avocat Maître Olivier Pardo à la Cour de Paris Source: Reuters
Eric Zemmour et son avocat Maître Olivier Pardo à la Cour de Paris

Le journaliste Eric Zemmour a été condamné pour des propos tenus en octobre 2014 dans le journal italien Corriere Della Sera.

Il déclarait alors que les musulmans «ont leur code civil, c'est le Coran», qu'ils «vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s'en aller». Le parquet avait requis 10 000 euros d'amende.

C'est en faisant la promotion de son livre, le Suicide français, qu'il avait tenu ces propos qui avaient été attaqués par les organisations anti-racistes comme la Licra et SOS Racisme. «Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française», avait-il également indiqué.

Des propos «sans nuances» ?

La procureur du Parquet de Paris a estimé que les propos d'Eric Zemmour étaient «stigmatisants», «sans nuances» et qu'ils désignaient «l’ensemble de la communauté musulmane». Elle a ajouté qu’ils avaient «pour objet principal d'opposer les musulmans et les Français».

Eric Zemmour a déjà été poursuivi plusieurs fois pour incitation à la haine, en raison des propos qu’il tient. En 2011, il avait été condamné pour avoir déclaré que «la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait».

Lire aussi: Eric Zemmour se met les Belges à dos après avoir appelé à bombarder Molenbeek à la radio

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales