Dieudonné condamné pour «apologie d'actes de terrorisme» sur Facebook

Dieudonné© LOIC VENANCE / AFP Source: AFP
Dieudonné

La justice française a condamné l’humoriste Dieudonné à deux mois de prison avec sursis pour le message qu’il avait publié sur sa page Facebook après l’attentat contre Charlie Hebdo.

Dieudonné M'Bala M'Bala, dit Dieudonné, âgé de 49 ans, a été condamné pour «apologie d'actes de terrorisme» à cause du post qu’il a publié sur Facebook après les attentats de janvier en France qui ont fait 17 morts.

«Je me sens Charlie Coulibaly», a-t-il écrit sur Facebook le 11 janvier dernier, quatre jours après l’attaque contre Charlie Hebdo, ce qui moquait le slogan «Je suis Charlie». La deuxième partie de la phrase faisait allusion à Amedy Coulibaly, le terroriste qui a tué quatre personnes dans un magasin casher de .

La procureure Annabelle Philippe affirme que Dieudonné est coupable d’avoir présenté «sous un jour favorable les actes commis par Amedy Coulibaly».

«Le sentiment d'hostilité à l'égard de la communauté juive que Dieudonné M'Bala M'Bala entretient auprès d'un public attiré par son charisme le rend d’autant plus responsable», ont souligné les magistrats. L’accusation avait demandé 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende.

Dieudonné, qui n’était pas présent à l’audience le 18 mars, a également été condamné à payer 30 000 euros d’amende, qui, s’ils ne sont pas versés, seront commués en peine de prison.

Selon le journal 20 Minutes, Dieudonné a affirmé devant le tribunal les 28 janvier et 4 février derniers qu’il avait condamné les attaques contre  «sans aucune retenue et sans aucune ambiguïté». Dieudonné a aussi rappelé qu’il avait souhaité participer à la marche contre l’extrémisme à Paris, mais que sans réponse du ministère de l'Intérieur qu'il avait sollicité, il s'en était senti «exclu» et traité comme un «terroriste».

L’humoriste est connu pour ses opinions d'extrême droite, il a créé un geste – la «quenelle» – interprété par beaucoup comme un salut nazi inversé. Il a été condamné pour diffamation et déclarations antisémites. La cour de Paris a récemment interdit la commercialisation du DVD de son spectacle au motif qu’il était antisémite.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales