Terrorisme, la croisade de Xavier Bertrand contre les réseaux sociaux

- Avec AFP

Xavier Bertrand© Charles Platiau Source: Reuters
Xavier Bertrand

La tête de liste Les Républicains aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie a décidé de mettre la pression sur Google et les réseaux sociaux, qui doivent, selon lui «vraiment agir» contre le terrorisme «et pas faire semblant».

Xavier Bertrand n'avait pas hésité à dénoncer la semaine dernière «l'imam Google». Selon lui, pour un certain nombre de jeunes aujourd'hui, «c'est sur internet qu'ils trouvent le moyen de se radicaliser», avant même d'aller dans les mosquées.

Le candidat aux élections régionales a donc annoncé qu'il allait rencontrer des responsables de Google: «On sait bien qu’ils sont archi-milliardaires et qu’ils ne paient pas d’impôts chez nous, ou quasiment pas», a-t-il dénoncé. «Plutôt que de mettre des milliards sur le transhumanisme, qu’ils mettent des centaines de millions déjà sur la lutte contre le terrorisme et qu’ils se sentent impliqués, concernés».

Pour Xavier Bertrand, «il ne s’agit pas de tuer cet espace de liberté qui est internet et les réseaux sociaux, mais tout simplement, ceux qui en veulent à la liberté, les terroristes, qu’on ne les laisse pas se développer et développer la haine sur les réseaux sociaux».

«Les terroristes se servent de Google, les terroristes se servent des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, Google, doivent vraiment agir et pas faire semblant», a martelé le député de l'Aisne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales