Pour financer le système des retraites, Mélenchon propose de taxer les milliardaires

Pour financer le système des retraites, Mélenchon propose de taxer les milliardaires© Thierry Zoccolan Source: AFP
Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Clermont-Ferrand en novembre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A la veille des mobilisations contre la réforme du gouvernement, le leader de LFI a préconisé l'instauration d'une taxe sur les plus fortunés du pays, dont les richesses n'ont cessé de croître selon un rapport d'Oxfam qu'il a mis en avant.

A l’occasion d'un débat organisé par l’Institut La Boétie sur la réforme des retraites, contre laquelle la gauche et les syndicats s'apprêtent à se mobiliser, le chef de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a affirmé qu'il suffirait d'une «taxe de 2% sur 42 milliardaires pour régler le "problème" des retraites», alors que la réforme, en l'état, «va pourrir la vie de plusieurs dizaines de milliers de personnes».

Il a ainsi repris à son compte une proposition figurant dans le dernier rapport d'Oxfam consacré aux inégalités mondiales publié le 16 janvier, qui contient des chiffres «terrifiants» aux yeux de Jean-Luc Mélenchon. L'ONG y dénonce une captation, depuis 2020, de «deux tiers des richesses mondiales produites par les 1% les plus riches». Selon les calculs d'Oxfam, les 10 premiers milliardaires français ont gagné 189 milliards d’euros sur la même période, soit «l’équivalent de deux ans de factures de gaz, d’électricité et de carburant des Français».

Parmi eux, le patron de LVMH Bernard Arnault «est désormais l’homme le plus riche au monde», pointe l'ONG, puisque sa fortune équivaut à celle cumulée par près de 20 millions de Français. Une position que confirme le classement «en temps réel» des personnes les plus riches de la planète établi par le magazine américain Forbes, le Français ayant nettement doublé le patron de Twitter Elon Musk.

Rappelant que le Conseil d'orientation sur les retraites estime à 12 milliards d'euros en moyenne le déficit attendu pour le système par répartition sur les 25 prochaines années, l'ONG avance qu'une taxe de 2% sur la fortune cumulée des milliardaires français, qui s'élèverait à 544 milliards d'euros, suffirait donc à assurer l'équilibre, au lieu de reporter l'âge légal de départ à la retraite comme entend le faire le gouvernement.

Pays que les riches tondent sans honte et sans gêne

L'ancien candidat à la présidentielle, après un voyage en Guyane, a annoncé sur son blog son «retour dans la capitale du pays que les riches tondent sans honte et sans gêne» et a saisi au vol ces préconisations d'Oxfam pour dénoncer la réforme des retraites présentée par la Premier ministre Elisabeth Borne. Au cours du même débat, il a qualifié les membres du gouvernement de «menteurs qui ne croient pas eux-mêmes à ce qu'ils racontent», les accusant d'exagérer à dessein le déficit attendu pour le régime des retraites. «On a raison de se battre», a-t-il encore affirmé sur son blog, appelant à «déferler» avec les syndicats les 19 et 21 janvier contre le projet du gouvernement.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix