Bayrou, Castaner, Ferrand: des Légions d'honneur de «copinage», s'indignent des opposants politiques

Bayrou, Castaner, Ferrand: des Légions d'honneur de «copinage», s'indignent des opposants politiques© GEORGES GOBET Source: AFP
Christophe Castaner et François Bayrou, lors d'un rassemblement de LREM à Bordeaux, le 8 septembre 2019.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs personnalités politiques ont fait part de leur ire après l'annonce de la distinction d'anciens ministres d'Emmanuel Macron à la Légion d'honneur, y voyant une décoration pour «copinage» davantage que pour services rendus à la nation.

Parue au Journal officiel ce 1er janvier, la nouvelle promotion civile de la Légion  d'honneur – la plus élevée des distinctions nationales françaises – a récompensé 340 personnes œuvrant «au service de la nation», a fait savoir la Grande chancellerie dans un communiqué.

Si les ministres et parlementaires en exercice ne peuvent être nommés, plusieurs anciens ministres d'Emmanuel Macron ont toutefois été distingués : Nicole Belloubet a été promue commandeur ; Muriel Pénicaud, François Bayrou (actuel Haut-commissaire au plan) et Frédérique Vidal ont été promus officiers ; Christophe Castaner, Emmanuelle Wargon et Richard Ferrand ont quant à eux été faits chevaliers.

La retraite à 65 ans pour le peuple, les privilèges pour les copains

Autant de nominations qui ont suscité de vives critiques, des personnalités politiques de droite comme de gauche estimant qu'elles ne relevaient que du «copinage» des anciens ministres avec le chef de l'Etat Emmanuel Macron.

«En macronie, l’année 2023 démarre par un nouvel épisode de copinage. Emmanuel Macron vient de décerner la Légion d’honneur à Bayrou, Castaner et Ferrand. La retraite à 65 ans pour le peuple, les privilèges pour les copains», a ainsi commenté le député de la Nupes Thomas Portes.

«Pour 2023, je vous souhaite également de devenir copain avec le président. Ça permet de trouver un boulot, ou une légion d'honneur. Sans trop se casser la tête», a écrit son son collègue, Damien Maudet.

Le député Rassemblement national Jean-Philippe Tanguy a critiqué de son côté une «pluie de décorations pour les courtisans, les incapables et les bons à rien».

Pour le président des Patriotes Florian Philippot, les Légions d’honneur de Richard Ferrand, Christophe Castaner et François Bayrou sont des «Légions du copinage». «Ces trois-là n’ont rien fait pour la France, à part connaître [Emmanuel] Macron ! Quelle honte !», a-t-il tempêté sur Twitter.

«Comme le dit Brassens, "les copains d'abord" !», a renchéri l'eurodéputé et président d'honneur de Reconquête Gilbert Collard.

Jean-Frédéric Poisson, président de VIA, a pour sa part dénoncé une «distribution de bons points à la mode Macron» qu'il juge «aussi grotesque qu’indécente».

L'année passée, la nomination de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn – pourtant mise en cause pour sa gestion de la crise sanitaire en 2020 – au grade de chevalier de la Légion d'honneur avait déjà été très critiquée. Six mois plus tard, l'ancien ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, qui venait d'être sèchement battu aux législatives, était lui promu au grade d'officier. Jean Castex, Jean-Yves Le Drian ou encore Florence Parly avaient aussi été récompensés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix