Noël sanglant à Marseille : deux personnes tuées au cours d'une série de fusillades

Noël sanglant à Marseille : deux personnes tuées au cours d'une série de fusillades© Boris Horvat Source: AFP
Les fusillades mortelles se sont multipliées à Marseille en 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Deux hommes âgés de 20 et 22 ans ont perdu la vie au cours d'une série de fusillades survenues les 23 et 24 décembre. Le nombre de personnes tuées par balle s'élève désormais à 33 pour l'année 2022, dépassant un précédent record en 2016.

Le week-end de Noël a été sanglant à Marseille, où deux personnes ont perdu la vie et trois ont été blessées à l'occasion de trois fusillades, survenues entre le 23 décembre au soir et la soirée du réveillon, le lendemain.

Comme le relate La Provence, le «premier acte» de la tragédie a eu lieu dans la soirée du 23 décembre, lorsqu’un véhicule a déboulé dans la cité HLM Méditerranée (14e arrondissement), ses occupants ouvrant le feu à de nombreuses reprises et faisant une victime «sans doute collatérale» sans rapport avec le trafic de drogue à l'origine de la plupart de ces règlements de comptes, d'après le journal local. Il s'agissait en effet d'Adel Santana Mendy, joueur de football de 22 ans de l’équipe d’Aubagne. Le club lui a rendu hommage sur Twitter.

Le deuxième acte s'est déroulé le 24 décembre avec une nouvelle fusillade, très proche de la première scène de crime : La Provence évoque cette fois «une rafale de kalachnikov au pied d’un bâtiment de la cité Campagne-Larousse, où un sapin de Noël avait été dressé», et «des tirs au pistolet automatique», faisant cette fois trois blessés. 

Toujours dans le 14e arrondissement, un jeune homme a été abattu de deux balles dans la tête par deux individus à scooter, sur le parking de la cité de la Marine bleue. «Agé de 20 ans, il habitait le quartier et était déjà connu pour des affaires de stupéfiants», détaille le quotidien régional, l'un des enquêteurs précisant qu'il n'était pas «une pointure du trafic». Les suspects ont ensuite été interpellés par la Bac Nord.

Un nombre record d'homicides par armes à feu en 2022

Ainsi que le constate France 3, ces homicides par armes à feu viennent s'ajouter à une longue série, marquée en octobre par la mort de quatre hommes dans le 3e arrondissement, au centre de Marseille, dans le quartier de la Belle de Mai. Le 18 décembre, un nouvel homicide par balle a eu lieu en pleine journée, toujours sur fond de trafic de drogues, au cœur de la cité du Castellas, dans le 15e arrondissement.

Avec les deux nouvelles victimes du week-end de Noel, le nombre de morts sur l'année 2022 s'élève désormais à 33, dépassant ainsi celui de 2016, une des pires années en termes d'homicides depuis le début du siècle, durant laquelle la police et la justice avaient recensé 31 «homicides commis en bande organisée». 

Selon la préfète de police des Bouches-du-Rhône Frédérique Camilleri, interrogée sur France Info, plus d'un millier d'armes ont été saisies en 2022 dans le département, soit une hausse de 72% par rapport à l'année précédente. La représentante de l'Etat a assuré que 39 points de deal ont été «définitivement» démantelés sur les deux dernières années, mais souligné que «la lutte va être très longue pour rétablir un semblant de calme et d'ordre et de sécurité» dans la cité phocéenne.

Des individus de plus en plus jeunes sont impliqués dans le trafic de stupéfiants qui sévit dans la ville : selon les données du parquet de Marseille citées par Le Monde, l’âge moyen des victimes de règlements de comptes décédées était de 26 ans en 2021, et de 25 ans en 2022.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix