La ville de Metz porte plainte après la dégradation d'une statue du général de Gaulle

La mairie de Metz (image d'illustration).© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN Source: AFP
La mairie de Metz (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La mairie de Metz (Moselle) a annoncé le dépôt d'une plainte après la dégradation dans la nuit de la statue du général de Gaulle, installée l'année dernière devant la gare. Le maire a dénoncé un «outrage à l’homme de la France Libre».

Comme l'a rapporté l'antenne Lorraine Nord de France bleu ce 8 décembre, la ville de Metz a annoncé qu'elle portait plainte après la dégradation dans la nuit de la statue du Général de Gaulle, installée l'année dernière devant la gare.

Outrage à l’homme de la France Libre

Comme on peut le voir sur une photo du monument partagée par le maire François Grosdidier (LR), cette représentation de l'instigateur de la Cinquième République a été maculée de peinture rouge sur les mains et le torse.

«Outrage à l’homme de la France Libre. Je suis scandalisé. La mairie de Metz porte plainte. J’espère que la vidéo permettra d’identifier les auteurs et qu’ils seront fermement sanctionnés», a écrit l'édile républicain sur les réseaux sociaux.

Précédemment, en 2017, un homme de 38 ans avait craché sur la tombe du général à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne) et en avait brisé la croix de pierre. Il avait été condamné à un an d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve durant deux ans.

En pleine journée nationale de la Résistance, le 27 mai, l'individu était monté sur la tombe du général de Gaulle avant de donner deux grands coups de pied dans le socle de la croix, la faisant tomber. La scène avait été filmée par une caméra de surveillance destinée à protéger la sépulture du chef de la France Libre, décédé en 1970. Quelles que soient leurs différences idéologiques, les politiques de tous bords avaient fermement condamné cette profanation.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix