L'Elysée veut installer à la tête d'EDF un «spécialiste des privatisations», les oppositions outrées

Le siège d'EDF© Lewis Joly Source: AP
Le siège d'EDF à La Défense (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Emmanuel Macron suggère de nommer à la tête d'EDF Luc Rémont, actuel dirigeant de Schneider Electric, en remplacement de Jean-Bernard Lévy, pour relever le défi d'une relance de la production nucléaire. Mais son profil fait polémique.

L'Elysée a préconisé le 29 septembre de nommer à la tête d'EDF Luc Rémont, en remplacement de l'actuel PDG du géant français de l'électricité Jean-Bernard Lévy.

A 53 ans, l'actuel responsable des opérations internationales de Schneider Electric devrait donc devenir le nouveau pilote du vaisseau EDF, fragilisé par sa situation financière et devant probablement relancer sa filière nucléaire avec la construction de réacteurs EPR, tout en poursuivant possiblement la fermeture de 12 réacteurs nucléaires existants.

L'Elysée a officialisé son choix, sur «proposition» du Premier ministre, en précisant que le Parlement devra donner son aval à cette nomination.

Marianne rappelle quelques faits d'armes de Luc Rémont, le «spécialiste des privatisations» : «Privatisations d'ADP, d'Areva et cotation en bourse d’EDF en 2005 ou conseil d'Alstom à la banque Merrill Lynch lors de la vente de la branche énergie à General Electric.»
La Lettre A souligne pour sa part que «cette banque conseillait Alstom lors de la vente controversée de sa branche énergie à [l'américain] General Electric».

Son profil suscite par voie de conséquence quelques inquiétudes.

L'ancienne candidate du Rassemblement national à la présidentielle Marine Le Pen pointe du doigt le fait que «le banquier d’affaires Luc Rémont [...] avait supervisé la vente de la branche énergie d’Alstom à l’américain General Electric». «Un hasard ?», questionne-t-elle.

Pour le député de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, EDF est «en danger». «Emmanuel Macron veut nommer Luc Rémont l’ex-banquier d’affaires de Bank of America Merill Lynch avec lequel il avait dépecé Alstom. Assez du pillage de nos industries», s'exclame-t-il.

Le député Les Républicains, Olivier Marleix, s'interroge également : «Une seule question à poser au candidat proposé par l'Elysée : s’opposera-t-il au projet Hercule de démantèlement d’EDF ?»

La sénatrice de Gauche républicaine et socialiste Marie-Noëlle Lienemann remarque qu'«un financier, banquier n’est pas un bon choix pour EDF car les enjeux sont industriels et de service public». «Il a travaillé pour sa privatisation ! Un autre plan Hercule à redouter à la direction d’EDF : Luc Rémont, un profil public-privé très Macron-compatible», ajoute-t-elle.

Le futur PDG remplacera Jean-Bernard Lévy, aux manettes depuis 2014, bientôt atteint par la limite d'âge mais dont le départ anticipé a été annoncé dès cet été en même temps que la renationalisation d'EDF à 100%.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix