Basket: le Français Thomas Heurtel banni des Bleus s’il joue avec le club russe de Saint-Pétersbourg

- Avec AFP

Basket: le Français Thomas Heurtel banni des Bleus s’il joue avec le club russe de Saint-Pétersbourg© Aris MESSINIS Source: AFP
Thomas Heurtel lors de la finale des Jeux Olympiques de Tokyo, opposant l'équipe de France à celle des Etats-Unis le 7 août 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Fédération française menace Thomas Heurtel d’exclusion des Bleus s’il venait à jouer avec le Zenith Saint-Pétersbourg. Depuis cet été, les joueurs signant avec des clubs russes ou biélorusses n'ont plus droit à une sélection en équipe de France.

Le meneur de jeu Thomas Heurtel sera exclu de l'équipe de France de basket «pour les prochaines échéances internationales, incluant les Jeux Olympiques 2024» s'il est «amené à jouer» avec le Zenith Saint-Pétersbourg, avec qui il s'est engagé, a annoncé ce 22 septembre la Fédération française de basket-ball (FFBB).

La décision de la FFBB est tombée moins de 24 heures après l’annonce, par le club saint-pétersbourgeois, que Thomas Heurtel avait signé chez eux pour une saison plus une en option. Pour la fédération française, si le joueur de 33 ans porte les couleurs du Zenith Saint-Pétersbourg, il ne respectera plus les critères de sélection. Au-delà des JO 2024 à Paris, celui-ci ne pourrait également pas participer au Mondial 2023 qui doit se ternir du 25 août au 10 septembre en Indonésie, au Japon et aux Philippines.

Dans son communiqué, la fédération indique que si elle «était informée que Thomas Heurtel avait des contacts avec des clubs étrangers, dont russes, à aucun moment celle-ci n'a été informée qu’un contrat avait été signé ou était en cours de signature avec un club russe».

Or, le natif de Béziers, fraichement médaillé d’argent après la finale perdue contre l’Espagne le 18 septembre, avait signé à l’occasion de cette compétition une attestation sur l'honneur «indiquant qu'il n'était pas engagé et qu'il n'envisageait pas de signer avec un club russe ou biélorusse» précise le document.

Fin juillet, le bureau fédéral de la FFBB avait acté que les joueurs français engagés dans des clubs russes ou biélorusses ne seraient «plus sélectionnables» jusqu'à la fin de la guerre en Ukraine. Une annonce qui faisait suite à la décision de deux internationaux tricolores de rejoindre des clubs russes. En l’occurrence Livio Jean-Charles et Louis Labeyrie, qui avaient respectivement signé avec le CSKA Moscou et Kazan.

Pour la saison 2022-2023, en représailles de l’intervention russe en Ukraine, les clubs russes et biélorusses ont été exclus de l’Eurocoupe ainsi que de l'Euroligue, la plus prestigieuse compétition européenne entre clubs de basket-ball masculin.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix