«L'insouciant de Brégançon» : Macron à nouveau raillé par l'afficheur varois

«L'insouciant de Brégançon» : Macron à nouveau raillé par l'afficheur varois© Michel-Ange Flori/Twitter
Capture d'écran d'une affiche de Michel-Ange Flori.
Suivez RT France surTelegram

Coutumier d'affiches moquant le président français, Michel-Ange Flori s'en est pris cette fois à sa pratique du jet-ski, symbole de légèreté selon lui alors qu'Emmanuel Macron a multiplié les discours au ton alarmiste sur la situation internationale.

Il a de nouveau frappé : après avoir diffusé des affiches moquant Emmanuel Macron dans l'affaire des sous-marins, ou l'avoir grimé en Hitler et en monarque, au prix de plusieurs condamnations, l'ex-publicitaire Michel-Ange Flori a livré sa dernière création.

Il s'est cette fois attaqué aux vacances du chef de l'Etat au fort de Brégançon, au cours desquelles il s'est adonné à la pratique du jet-ski : les clichés du président paru dans la presse people avait déjà suscité la controverse et des critiques, notamment de la part des écologistes l'accusant d'ignorer les enjeux climatiques.

Michel-Ange Flori a lui retenu un autre angle d'attaque : rebondissant sur la déclaration martiale d'Emmanuel Macron «Nous sommes en guerre» – formulée lors de l'annonce du premier confinement en mars 2020 – il a établi un parallèle avec la période de la Seconde Guerre mondiale et de la France Libre. «Imagine t-on le Général de Gaulle faire du pédalo sur la Tamise à Londres ?», a-t-il ainsi moqué sur Twitter, commentant l'affiche sur laquelle on aperçoit le président piloter un jet-ski arborant l'inscription «vacances».

L'ancien publicitaire a ainsi tourné en dérision la tonalité guerrière d'une série de déclarations du président de la République, confronté après la crise sanitaire à une situation internationale marquée par le déclenchement de l'offensive russe en Ukraine, en février 2022. Une crise durant laquelle il s'est lui-même mis en scène, avec, dès mars, des clichés le montrant à l'Elysée, traits tirés et habillé en jean et sweat à capuche

Dans un documentaire (Un Président, l'Europe et la guerre) diffusé le 30 juin sur France 2, il avait ensuite accepté que des extraits d'une conversation avec le président russe Vladimir Poutine soient diffusés, une une violation des usages diplomatiques fermement condamnée par Moscou. Plus récemment, il a adopté un ton grave quant à l'avenir de la France, évoquant le 24 août «la fin de l'insouciance» et «la fin de l'abondance»

Selon Michel-Ange Flori, l'actuel président de la République ne serait donc, malgré son activisme sur la scène internationale, pas à la hauteur de l'homme du 18 juin 1940, qui avait initié la Résistance depuis la capitale anglaise, mais sans doute plus proche de son prédécesseur François Hollande, que Jean-Luc Mélenchon avait taxé de «capitaine de pédalo». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix