Le dossier iranien, l'occasion d'affirmer une vision commune entre Paris et Moscou, selon Raffarin

Le dossier iranien, l'occasion d'affirmer une vision commune entre Paris et Moscou, selon Raffarin© RT
Jean-Pierre Raffarin.

Caractère imprévisible de la politique américaine, place de l'Iran sur la scène internationale ou encore avenir des relations entre Paris et Moscou, l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a analysé les dossiers diplomatiques du moment sur RT.

L'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin a abordé début juillet les nombreux dossiers chauds de l'actualité internationale sur RT, livrant la vision qu'il se fait de la diplomatie française.

Alors que le retrait unilatéral des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien a provoqué des remous en cascade, Washington menaçant notamment de sanctions les entreprises européennes commerçant avec Téhéran, Jean-Pierre Raffarin estime que la France doit s'en tenir à sa position : «Mettre l'Iran autour de la table des nations du monde.»

Celui qui fut le Premier ministre de Jacques Chirac estime qu'en raison de la décision «désagréable» de Donald Trump, Paris doit travailler à un accord avec les nations partageant son approche, comme la Russie, la Chine ou l'Allemagne.

Auteur: RT France

Lire aussi : Sanctions US contre l'Iran: pour Jacques Sapir, les contre-mesures de l'UE sont «un effet de manche»

Le retrait de Washington, une aubaine pour la relation Paris-Moscou ?

Déplorant les «positions inacceptables des Etats-Unis, notamment sur l'extraterritorialité», Jean-Pierre Raffarin estime que «la réorientation de l'Europe sur sa façade est est un point très stratégique». 

«Et cela passe par une amélioration des relations entre la France et la Russie», ajoute-t-il, précisant avoir apprécié la reprise du dialogue entre les deux pays sous la présidence d'Emmanuel Macron. Aussi, malgré certaines divergences, l'ancien Premier ministre appelle, sur le plan diplomatique, à donner la priorité au dossier iranien : «Peut-être que l'Iran est l'occasion aujourd'hui de réaffirmer une vision commune de la France et la Russie.»

Lire aussi : Syrie : au côté de Poutine, Macron insiste sur les «principes communs» aux deux pays

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter