Pour Yves Pozzo di Borgo, la nouvelle réforme des institutions est une «régression liberticide»

Pour Yves Pozzo di Borgo, la nouvelle réforme des institutions est une «régression liberticide»© @RT France
Yves Pozzo di Borgo, invité de RT France le 9 mai 2018

Le futur projet de loi de réforme constitutionnelle prévoit notamment d'accélérer la procédure parlementaire d'adoption des textes ou de réduire le nombre de parlementaires. L'ancien sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo réagit sur ce dossier.

Invité par RT France le 9 mai, Yves Pozzo di Borgo, revient sur la réforme des institutions souhaitée par le gouvernement, celui-ci voulant notamment réduire le nombre de parlementaires ou le délai d'adoption des lois. Pour l'ex-sénateur UDI de Paris, il s'agit d'une «régression liberticide». En effet, Yves Pozzo di Borgo juge qu'«il y a une régression terrible de la répartition des compétences entre le législatif et l'exécutif».

En outre Yves Pozzo di Borgo s'interroge : «Est-ce que vous croyez franchement que la réforme qu'attendent les Français, c'est la diminution du nombre de parlementaires ?».

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter