«Un exécuteur de politiques déterminées ailleurs» : le bilan de Macron, selon François Asselineau

«Un exécuteur de politiques déterminées ailleurs» : le bilan de Macron, selon François Asselineau
François Asselineau, président fondateur de l'UPR

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron accédait au pouvoir en battant Marine Le Pen lors d'un second tour marqué par un taux d'abstention record depuis 1969. Un an après, François Asselineau déplore les aspects «paillasson et provocation» de sa politique.

François Asselineau, fondateur et président de l'Union Populaire Républicaine (UPR), était l'invité ce 7 mai du JT de RT France à l'occasion du premier anniversaire de la présidence Macron.

Rebondissant sur les récentes manifestations visant le président de la République, François Asselineau a regretté que celles-ci n'élargissent pas leur cible. Qualifiant Emmanuel Macron d'«exécuteur de politiques déterminées ailleurs», le chef de l'UPR s'est montré catégorique : «Taper sur Macron, c'est taper sur un lampiste !»

Il a ainsi souhaité rappeler les prévisions qu'il avait faites lors de sa campagne présidentielle : «Quiconque sera élu président de la République […] et qui restera dans l’Union européenne, dans l’euro et dans l’OTAN, sera contraint d’appliquer les décisions prises par […] la Banque centrale européenne à Francfort, la Commission européenne à Bruxelles et l’OTAN depuis Washington.» Et de poursuivre : «Nous y sommes !»

Concernant la position de la France à l'international, François Asselineau s'est indigné de l'alignement de Paris sur une politique «agressive». De façon générale, au vu des positions adoptées par Emmanuel Macron, tant sur la scène mondiale qu'en France, l'ancien candidat à la présidentielle a qualifié les politiques menées par le locataire de l'Elysée de «paillasson et [de] provocation».

Lire aussi : Après un an de pouvoir, Emmanuel Macron a-t-il été happé par Washington ?

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter