Florian Philippot sur Emmanuel Macron : «On ne l'a pas entendu sur les bombardements au Yémen»

Florian Philippot sur Emmanuel Macron  : «On ne l'a pas entendu sur les bombardements au Yémen»
Le président des Patriotes Florian Philippot le 18 avril sur RT France (capture d'écran)

Le président des Patriotes est revenu ce 18 avril pour RT France sur son échange musclé avec Emmanuel Macron, la veille dans l'enceinte du Parlement européen. Il estime que le chef de l'Etat est un «exécutant» des «plus faucons des Américains».

Florian Philippot a réagi ce 18 avril sur l'antenne de RT France au discours prononcé la veille par le chef de l'Etat français Emmanuel Macron dans l'hémicycle du Parlement européen. Mis en cause par plusieurs eurodéputés, dont Florian Philippot, sur la légitimité des frappes en Syrie auxquelles la France a participé le 14 avril, le président de la République leur avait a répondu sèchement dans un discours enflammé.

«Emmanuel Macron, c'est tout sauf un président, c'est un exécutant»

Le président des Patriotes estime que c'était «un exercice de pure comédie» de la part du locataire de l'Elysée, qui a «surjoué l'indignation». Et l'eurodéputé de continuer : «Monsieur Macron, on ne l'a pas entendu quand la Turquie a bombardé nos alliés kurdes, à Afrin en Syrie, on n'a même pas bougé les lèvres. On ne l'entend évidemment pas non plus sur les bombardement de l'Arabie saoudite au Yémen. Au contraire, il reçoit en grande pompe l'Arabie saoudite [à l'Elysée].»

«Notre pays est le valet, à cause de personnes comme Monsieur Macron, des plus faucons des américains. [...] Emmanuel Macron, c'est tout sauf un président, c'est un exécutant», juge-t-il encore. Citant les guerres d'Irak et de Libye, l'ancien vice-président du Front national (FN) a en outre loué l'attitude de l'ancien président français Jacques Chirac, qui avait refusé de suivre les Américains en 2003 dans leur intervention visant à destituer Saddam Hussein.

Il était là sous l’œil du rang des commissaires européens qui lui mettaient une note, qui l'évaluaient

Relancé sur son intervention devant le Parlement européen, où il a notamment accusé Emmanuel Macron de venir à Bruxelles pour «plaire» et «reprendre tous les canons du catéchisme européen», il a persisté. «Il était là sous l’œil du rang des commissaires européens qui lui mettaient une note, qui l'évaluaient. Monsieur Macron a ressorti tous les canons de la religion européenne, du catéchisme européen. Et notamment sa notion fumeuse de souveraineté européenne, concept dangereux, puisqu'il ne peut pas y avoir de souveraineté européenne, le peuple européen unique n'existant pas. De quelle souveraineté européenne [s'agit-il] alors ? Celle des technocrates et des intérêts privés ?», a martelé le chef des Patriotes.

«La seule solution maintenant : c'est le Frexit», a enfin rappelé Florian Philippot, faisant référence à une sortie de la France de l'Union européenne.

Lire aussi : Strasbourg : un eurodéputé belge offre une corde à Emmanuel Macron, agacé (VIDEO)

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter