Pour l'avocat Christophe Bigot, «la loi sur les fake news correspond à des méthodes archaïques»

Pour l'avocat Christophe Bigot, «la loi sur les fake news correspond à des méthodes archaïques» Source: RT
Christophe Bigot intervient sur RT France le 4 avril 2018.

Invité sur le plateau de RT France, Christophe Bigot, avocat spécialisé en droit de la presse a commenté le projet de loi sur les fausses informations. Pour ce spécialiste, il existe déjà en France des outils juridiques de lutte contre les fake news.

Christophe Bigot, avocat spécialisé en droit de la presse s'est exprimé le 4 avril sur RT France à propos de la future loi dite contre les «fake news». Pour ce spécialiste, ce projet de loi est «inutile» puisqu'il existe déjà en France «des instruments dans le droit de la presse français qui permettent de lutter contre ce qu'on a appelle les fake news».

L'avocat a d'autre part expliqué que la chaîne de télévision RT France pourrait être la cible de cette loi car un pan de celle-ci permettrait au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) d'interdire «la diffusion en France des chaînes qui sont contrôlés par des intérêts étrangers». Jugeant ces méthodes «archaïques», Christophe Bigot a expliqué que cette loi «permettra d'interdire un média dès lors qu'il est étranger». L'avocat s'est ensuite interrogé sur «la constitutionnalité de ce projet de loi» et a alerté sur les risques d'atteinte à la liberté de la presse eu égard à la difficulté dans certains cas de prouver qu'une information est fausse.

Lire aussi : Emmanuel Macron serait responsable de la «discrimination» à l'encontre des médias russes en France.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.