Insécurité à Mayotte : «À tout moment, cela peut être explosif»

Insécurité à Mayotte : «À tout moment, cela peut être explosif»
Jean-François Brillant était l'invité du JT de RT France

Jean-François Brillant, professeur de philosophie à Mayotte a commenté pour RT France la vague de contestation qui traverse actuellement le département français d'outre-mer, qui connaît une insécurité croissante. Son lycée n'a pas été épargné.

Jean-François Brillant, professeur de philosophie dans l'un des cinq lycées principaux de Mayotte, était sur le plateau de RT France le 9 mars. Il a analysé la dégradation de la situation sur l'archipel français depuis 11 ans.

Relatant une première exaction dans son établissement le 15 novembre, il rapporte : «Des bandes organisées à l'extérieur du lycée avaient donné lieu à des violences impressionnantes.»

«Un deuxième fait a donné lieu à cinq semaines de droit de retrait, suite à l'intrusion de jeunes en bande organisée, parfois armés de chombos, un sabre qui est à l'origine un outil agricole», explique-t-il encore.

«A tout moment, cela peut être explosif», juge l'enseignant. Il estime par ailleurs que l'île est confrontée à un énorme phénomène migratoire entre les trois îles des Comores qui sont autonomes et Mayotte qui est rattachée à l'un des pays les plus riches du monde.

Auteur: RT France

Depuis plusieurs semaines, la population mahoraise se mobilise contre le phénomène d'insécurité qui sévit dans le département français d'outre-mer, avec les moyens dont elle dispose : opération «île morte», grève générale ou encore barrages routiers.

Lire aussi : Mayotte : la mobilisation contre l'insécurité ne faiblit pas, Girardin va se rendre sur place

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter