La BCE face à une inflation «excessivement élevée» et qui devrait le rester un certain temps

- Avec AFP

La BCE face à une inflation «excessivement élevée» et qui devrait le rester un certain temps© John Thys Source: AFP
La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde photographiée lors de la réunion de l'Eurogroupe au siège de l'UE à Luxembourg le 16 juin 2022 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Depuis un forum au Portugal, la présidente de la Banque centrale européenne a reconnu que l’inflation était un défi pour sa politique monétaire. Sa préoccupation : relever les taux sans plonger la zone euro dans la récession.

Depuis Sintra, au sud du Portugal, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a annoncé ce 28 juin que l’institut basé à Francfort, irait aussi loin que nécessaire pour lutter contre une inflation «excessivement élevée» et qui devrait le rester «pendant un certain temps encore».

S'exprimant en ouverture du forum annuel de la BCE devant un parterre de banquiers centraux et d'économistes, elle a considéré que le choc d'inflation actuel était  «un grand défi» pour la politique monétaire de l’institut qu’elle préside.

L'objectif de la BCE est de ramener l'inflation à un niveau proche de 2%, alors qu’elle a dépassé 8% en mai en zone euro et pourrait encore monter en juin, selon des chiffres attendus en fin de semaine. L'institut se prépare en juillet, face à l'inflation galopante, à remonter ses taux d'intérêt pour la première fois depuis onze ans, après avoir mis fin à ses rachats de dette sur le marché.

Cette perspective a fait resurgir le risque d'une crise de la dette en zone euro, avec des écarts croissants de taux d'intérêts demandés aux Etats du Nord et du Sud de l'Europe pour emprunter et financer leurs déficits. La BCE a dû dernièrement s'employer à rassurer les investisseurs en annonçant les préparatifs en vue d'un nouvel «instrument anti-fragmentation» pour aplanir les spreads, ou écarts de taux entre pays bénéficiant de bonnes conditions d'emprunt et les autres.

Christine Lagarde a déclaré que ce nouvel instrument devrait «être efficace, tout en étant proportionné et contenant des garanties suffisantes pour préserver l'élan des Etats membres vers une politique budgétaire saine». L'ancienne directrice générale du FMI a ajouté que c’était la condition pour permettre «aux taux de remonter autant que nécessaire».

Mais la BCE est face à un dilemme car remonter ses taux trop abruptement pourrait faire plonger la zone euro en récession, surtout que l'institut a déjà nettement revu à la baisse ses prévisions de croissance pour les deux prochaines années. Toutefois Christine Lagarde dit s’attendre, malgré cette situation, à des taux de croissance positifs en raison de soutiens intérieurs à l'économie.

Pour la présidente de la BCE les gouvernements «doivent jouer leur rôle dans la réduction des risques». Pour ce faire, ils doivent selon elle fournir un soutien ciblé et temporaire à l'économie, tout en gardant en vue la viabilité de leurs finances publiques.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix