Ukraine : le nickel passe brièvement la barre des 100 000 dollars la tonne

- Avec AFP

Vue de l'atelier d'électrolyse du nickel de la Kola Mining and Metallurgical Company, dans la région de Mourmansk, le 25 février 2021.© Kirill KUDRYAVTSEV Source: AFP
Le prix à la tonne du nickel s'est envolé au-dessus des 100 000 dollars dans la matinée du 8 mars 2022 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le prix du nickel, utilisé notamment dans la production de véhicules électriques, a brièvement passé la barre des 100 000 dollars la tonne, en raison de la crainte que la Russie, l'un des grands producteurs mondiaux, ne puisse plus en exporter.

Le prix du nickel continuait sa course folle dans la matinée du 8 mars pour atteindre de nouveaux records, grimpant même brièvement au dessus de 100 000 dollars la tonne en séance, les investisseurs craignant que la Russie ne puisse plus exporter sa production.

Vers 7h GMT, le prix du nickel montait de plus de 70% à 82 195 dollars la tonne. Il avait atteint le record absolu de 101 365 dollars la tonne peu après 6h GMT, après avoir déjà battu un record historique la veille. Les marchés faisaient preuve de fébrilité face à l'impact économique imprévisible de l'offensive russe en Ukraine, provoquant une flambée des prix des matières premières et une forte volatilité.

Si tous les métaux flambaient ainsi depuis le début de la semaine, le nickel, utilisé dans la production de véhicules électriques et dont la Russie est un grand producteur, connaît une hausse fulgurante.

«La Russie est le troisième producteur mondial de nickel et le premier producteur de produits primaires de nickel, tel que le nickel raffiné nécessaire aux batteries des véhicules électriques», rappelle Benjamin Louvet, analyste chez OFI AM. «Pour l’heure, les principaux producteurs de métaux du pays ont été épargnés par les sanctions, mais beaucoup des entreprises de ce secteur sont dirigées par des oligarques proches de Vladimir Poutine», a-t-il ajouté en précisant que «l’impact de telles sanctions pourrait être important, puisque 37% des exportations russes ont pour destination les Pays-Bas, et 16% l’Allemagne».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix