Les Etats-Unis annoncent la saisie de 3,6 milliards de dollars de bitcoins volés, un record

- Avec AFP

Bitcoin© Marco BELLO Source: AFP
Image d'illustration.
Suivez RT France surTelegram

Les Etats-Unis ont annoncé avoir récupéré plus de 94 000 bitcoins volés en 2016 à la plateforme d'échanges virtuels Bitfinex, évalués aujourd'hui à 3,6 milliards de dollars. Un montant record pour une saisie judiciaire.

Un couple, soupçonné d'avoir cherché à blanchir les bitcoins volés «dans un labyrinthe de transactions de cryptomonnaie», a été arrêté ce 8 février à New York, a déclaré le département américain de la Justice dans un communiqué. Ilya Lichtenstein, 34 ans, et sa femme Heather Morgan, 31 ans, vont être présentés à un juge fédéral. L'affaire porte sur 94 000 bitcoins volés en 2016 à la plateforme d'échanges virtuels Bitfinex et évalués aujourd'hui à 3,6 milliards de dollars. 

«Ces arrestations et cette saisie financière, la plus importante jamais réalisée par le ministère, montrent que les cryptomonnaies ne sont pas un refuge pour les criminels», a commenté la secrétaire adjointe à la Justice, Lisa Monaco, citée dans le communiqué.

En août 2016, un pirate informatique s'était introduit dans les systèmes de la plateforme Bitfinex et avait initié plus de 2 000 transactions non autorisées, dérobant près de 120 000 bitcoins, évalués à l'époque à 65 millions de dollars.

Selon les procureurs, la monnaie virtuelle s'était ensuite retrouvée sur un portefeuille numérique contrôlé par Ilya Lichtenstein qui, sur les réseaux sociaux, se présente comme un «entrepreneur dans la tech, codeur et investisseur».

Au cours des cinq années suivantes, 25 000 de ces bitcoins sont sortis du portefeuille via «un labyrinthe de transactions en cryptomonnaies» et ont servi notamment à acheter de l'or ou des NFT (des «jetons non fongibles»), c'est-à-dire des certificats d'authenticité associés à un objet virtuel. Le reste a été récupéré la semaine dernière par les enquêteurs américains, qui ont appelé les victimes du vol initial à se manifester pour récupérer leurs pertes.

L'enquête se poursuit, ont-ils précisé, sans vouloir se prononcer sur l'auteur du piratage initial.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix