Le FMI appelle la France à réduire drastiquement ses dépenses publiques

- Avec AFP

© Kim Kyung Hoon Source: Reuters

Le Fond monétaire internationale (FMI) a appelé la France à une réforme «fondamentale» de ses dépenses publiques, en freinant les embauches de fonctionnaires ou en relevant l'âge de départ à la retraite.

S'agissant de la France, «une réforme fondamentale est requise pour garantir une réduction durable de la dépense publique», lit-on dans le rapport du FMI consacré à l'ensemble des pays du G20.

Selon les estimations de l’institution, «l'actuelle stratégie gouvernementale» ne permettra d'atteindre que de «justesse» l'objectif européen d'un déficit public inférieur à 3% du PIB en 2017, laissant «peu de marge» en cas d'imprévu.

Le FMI exhorte en outre Paris à «mettre un terme à la croissance de l'emploi public», et cela, en menant un examen à tous les niveaux de l'administration». L'institution financière issue des accords de Bretton Woods plaide enfin pour un relèvement effectif de l'âge de départ à la retraite», de façon à alléger les coûts de l'assurance-vieillesse.

Le FMI est persuadé que de «nouvelles coupes» doivent être menées dans les «transferts sociaux» assurés par les collectivités locales, dont les capacités d'endettement doivent être davantage réduites.

L'institution alerte la France sur les risques que comporterait une «longue période de faible croissance» et attribue partiellement la faible productivité du pays à un manque de concurrence et à une  «régulation excessive».

Le FMI appelle dès lors le gouvernement à «libéraliser les professions régulées» qui n'ont pas été ouvertes à la concurrence par la controversée loi Macron.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales