Elisabeth Borne annonce des contrôles pour vérifier l'extension du télétravail

- Avec AFP

Elisabeth Borne annonce des contrôles pour vérifier l'extension du télétravail Source: AFP
La ministre française du Travail Elisabeth Borne à l'Assemblée nationale à Paris le 23 novembre 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

La ministre du Travail a annoncé 5 000 contrôles par mois dès la semaine prochaine pour vérifier la mise en œuvre de l’extension du télétravail demandée par le Premier ministre. Mais aucune sanction n’est prévue dans un premier temps.

Au lendemain de l’appel du Premier ministre Jean Castex à étendre le télétravail, Elisabeth Borne, a annoncé que des contrôles seraient effectués à partir de «la semaine prochaine» dans les entreprises pour vérifier si la mesure était mise en œuvre.

«Toutes les entreprises qui peuvent le faire et qui ne l'ont pas encore fait doivent renforcer le télétravail. On a fixé une cible à deux à trois jours de télétravail. On va regarder la semaine prochaine si c'est bien mis en œuvre. On va faire des contrôles», a déclaré la ministre du Travail sur LCI.

«J'ai demandé à l'Inspection du travail de reprendre ses contrôles, de revenir à 5 000 contrôles par mois. On en était à moins de mille au mois d'octobre», a précisé la ministre. Elle a ajouté que lors de leurs visites, les inspecteurs contrôleraient le respect des gestes barrières et «la remobilisation des entreprises sur le télétravail». Toutefois les éventuelles sanctions se limiteront dans un premiers temps à «des mises en demeure».

En outre, la ministre estime que dans les entreprises, «la meilleure formule, c'est vraiment le dialogue social, au plus près de la réalité de chaque entreprise». «Ça permet de prendre en compte la situation de certains salariés qui ont mal vécu le télétravail au printemps, ça permet aussi de tenir compte du fait qu'on peut être en train de boucler un projet et qu'on a besoin de se retrouver davantage ensemble», a-t-elle ajouté.

Interrogé par l'AFP, le ministère du Travail a précisé que le protocole sanitaire en entreprise serait modifié «à la marge» et qu’une version de travail serait «partagée avec les partenaires sociaux» pour une mise en ligne rapide.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix