Gazprom déclare qu’il reste «très peu» de travail pour terminer la construction de Nord Stream 2

Gazprom déclare qu’il reste «très peu» de travail pour terminer la construction de Nord Stream 2© Olivier Denzer Source: AFP
Le navire poseur de canalisation batant sous pavillon russe Fortuna, photographié dans les eaux de la Baltique en décembre (illustration).

Trois jours après le sommet de l’Otan en marge duquel les Etats-Unis ont martelé leur opposition au projet de gazoduc Nord Stream 2, un haut dirigeant de Gazprom affirme que les travaux s’achèveront cette année.

«Le travail est en cours, il reste très peu de choses», a déclaré le président du conseil d'administration de Gazprom, Viktor Zoubkov, cité par l’agence TASS lors d’une conférence de presse à Berlin ce 26 mars consacrée au gazoduc Nord Stream 2. 

«Bien sûr, cette année, ce sera définitivement terminé. C'est dommage pour le temps perdu, mais ça s’est passé comme ça», a-t-il ajouté, précisant que selon lui, le travail avait été effectué à «90-92%».

La construction de Nord Stream 2, fait face à l’opposition des Etats-Unis. Washington considère le gazoduc comme une menace pour la sécurité énergétique de l'Europe. En début de semaine, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken l’a rappelé à son homologue allemand Heiko Maas lors d’une brève rencontre en marge du sommet des ministres des Affaires étrangères de l’Otan à Bruxelles.

Au préalable, les Etats-Unis ont imposé plusieurs sanctions contre les entreprises impliquées dans la construction, l'entretien, l'assurance et la certification de Nord Stream 2, ce qui a ralenti l'achèvement du projet.

Le gazoduc Nord Stream 2 doit doubler la capacité actuelle du premier tronçon du gazoduc Nord Stream (55 milliards de mètres cubes par an), et desservir les marchés allemand et d’autres pays d’Europe. Le pipeline, qui est posé au fond de la mer Baltique, devait être lancé à la fin de 2019.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»