Malgré une amende record, le patron de Norilsk Nickel demeure le premier milliardaire russe

- Avec AFP

Malgré une amende record, le patron de Norilsk Nickel demeure le premier milliardaire russe© MAXIM SHEMETOV Source: Reuters
Le président de Norilsk Nickel Vladimir Potanine au Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), le 6 juin 2019 (illustration).

Grâce à une hausse de la demande mondiale de métaux non ferreux, la fortune du premier actionnaire du groupe Norilsk Nickel a franchi la barre des 30 milliards de dollars. Et ce, malgré une amende de 1,6 milliard d’euros pour pollution.

L’amende record de 146,2 milliards de roubles (1,6 milliard d’euros), infligée par la justice russe au conglomérat minier Norilsk Nickel, n’a pas suffi à entamer la confiance et l’appétit des investisseurs. Fin mai, 21 000 tonnes de carburant se sont déversées dans plusieurs cours d'eau après l'affaissement d'un réservoir d'une centrale thermique appartenant à une entité de Norilsk Nickel.

Mais cela n’a pas empêché la fortune de l’actionnaire principal du géant minier (34,54% des parts), Vladimir Potanine, de franchir le seuil des 30 milliards de dollars (environ 25 milliards d'euros) en 2020. Selon le média russe RBK, jamais un Russe n'avait été aussi riche. L'estimation de sa fortune repose sur la hausse, ces dernières semaines, du prix des actions de Norilsk Nickel. L’entreprise a profité d'une forte augmentation depuis environ un an des prix des métaux non-ferreux, tels que le nickel et le palladium, dont le groupe russe est le premier producteur mondial.

Le nickel est notamment utilisé pour la fabrication de véhicules électriques, dont la demande est croissante dans le monde. L'entreprise est l'un des plus gros pollueurs de Russie, selon les ONG spécialisées. Ainsi, fin juillet, peu après la catastrophe environnementale, Alexeï Kinijikov, directeur du programme Industrie en Russie du Fonds mondial pour la nature (WWF), avait déclaré au magazine économique Forbes : «Nous sommes tout à fait certains que cette catastrophe est le résultat de la gestion médiocre  des risques environnementaux.»

Face à la préoccupation des autorités autour des conséquences de cette catastrophe environnementale, le patron de Norilsk Nickek, a certifié à Vladimir Poutine que  son entreprise allait intégralement financer les travaux de dépollution, sans aucun recours au budget fédéral. 

Le groupe Nornickel, dont Norilsk Nickel fait partie, semble désormais chercher à verdir son image. Il a annoncé ces derniers mois la fermeture d'une fonderie de cuivre et d'une autre de nickel sur la péninsule de Kola, dans l’Arctique russe, des endroits considérés parmi les plus pollués du monde, notamment en raison des émissions de dioxyde de soufre.

Vladimir Potanine est par ailleurs un francophile notoire, et a été proche du président français Jacques Chirac décédé en septembre 2019. En 2017, il a reçu à Paris les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres, pour son activité de mécène en France, notamment au profit du centre Georges-Pompidou (Beaubourg).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»