Accord UE-Mercosur : la France «n'en veut pas mais en même temps continue à négocier» (ENTRETIEN)

Suivez RT France surTelegram

La pression de l'UE sera-t-elle trop forte sur le dossier du Mercosur ? En tout état de cause, Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne, s'inquiète de la poursuite des négociations françaises sur ce projet d'accord.

Invité de RT France le 1er février, le porte-parole de la Confédération paysanne Nicolas Girod regrette que la France ne ferme pas totalement la porte au projet de traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur (communauté économique regroupant plusieurs pays de l'Amérique du Sud). Ce traité, selon lui, aurait des conséquences désastreuses sur le climat et continuerait de précariser le milieu déjà fragile de l'élevage français, en le mettant en concurrence avec des éleveurs d'Amérique latine.

Emmanuel Macron, en août 2019, et Jean Castex, en septembre 2020, avaient déclaré s'opposer à l'accord Mercosur en l'état. Or, dans un document de travail envoyé aux parties prenantes de l'accord, le gouvernement français évoque «les pistes» qu'il envisage «pour répondre aux préoccupations soulevées par le projet d'accord UE-Mercosur», rapporte l'AFP le 1er février. Le document liste des engagements qui seraient demandés à l'Argentine, au Brésil, au Paraguay et à l'Uruguay sur deux principaux points (déforestation et normes sanitaires sur le bétail importé) en échange d'une levée du veto français, selon l'agence française.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix