L'Etat garantit un prêt de 465 millions d'euros de Lagardère malgré des critiques sur sa gouvernance

- Avec AFP

L'Etat garantit un prêt de 465 millions d'euros de Lagardère malgré des critiques sur sa gouvernance© Charles Platiau Source: Reuters
Arnaud Lagardère le 3 mai 2018 à Paris (image d'illustration).

La France a décidé de garantir un prêt du groupe Lagardère, critiqué pour sa gouvernance, d'une valeur de 465 millions d'euros pour faire face à la pandémie de Covid-19. En cas de défaut de paiement, 80% du remboursement sera effectué par l'Etat.

Le groupe Lagardère, dont le chiffre d'affaires est malmené par l'épidémie de Covid-19 et la gouvernance contestée, s'est vu octroyer un prêt garanti par l'Etat de 465 millions d'euros, selon le Journal officiel publié le 3 janvier 2021.

Le groupe, dirigé par Arnaud Lagardère et propriétaire de l'éditeur Hachette, des boutiques Relay ou encore des médias Europe 1, Paris Match et le Journal du Dimanche, avait enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires en recul de 38%, à 1,2 milliard d'euros.

L'Etat remboursera 80% du prêt en cas de défaut de paiement

Les revenus de la branche de distribution dans les gares et aéroports (boutiques Relay et duty free) se sont notamment effondrés de 66%, à 393 millions d'euros, après avoir déjà reculé de 55% au premier semestre.

Les prêts garantis par l'Etat (PGE) permettent de faciliter l'octroi d'un emprunt à une entreprise ayant des difficultés de trésorerie. En cas de non-remboursement, l'Etat s'engage à prendre à sa charge la majeure partie du reste du crédit à rembourser, en l'occurrence 80%.

Selon le texte de l'arrêté, Lagardère SCA a souscrit cet emprunt auprès de douze établissements bancaires, dont BNP Paribas, Commerzbank et Société Générale. 

Le groupe familial, qui est coté en Bourse et a un statut de société en commandite par actions (SCA), fait par ailleurs l'objet d'une fronde de ses deux premiers actionnaires, le groupe Vivendi et le fonds Amber : représentant à eux deux 49% du capital, ils critiquent la gouvernance d'Arnaud Lagardère, mais ont échoué jusqu'à présent à obtenir la convocation d'une assemblée générale extraordinaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»