Washington discuterait avec Kiev des modalités de remboursement de sa dette devant la Russie

Source: RIA NOVOSTI

Le 8 octobre, les représentants ukrainiens des Finances doivent entamer le dialogue avec leurs homologues russes en marge d’une réunion du FMI et de la Banque Mondiale au Pérou, où ils discuteront de la question de la dette de Kiev devant Moscou.

«Comme je comprends, le gouvernement ukrainien s’apprête en ce moment à négocier avec les pouvoirs russes, et le dialogue peut être entamé dans les jours qui viennent lors d’une rencontre à Lima», a indiqué la sous-secrétaire d’Etat américaine Victoria Nuland lors d’une audition sur l’économie ukrainienne devant le Sénat américain.

Kiev a l’intention de proposer à Moscou les mêmes conditions d’acquittement de la dette qu’à ses créanciers privés. «Dans le cas où la Russie n’accepte pas les conditions, nous [Washington] devrons travailler sur d’autres options», a-t-elle ajouté.

Le ministère ukrainien des Finances a annoncé au mois d’août avoir atteint un accord sur la restructuration de sa dette publique avec ses créanciers. Selon l’accord, l’Ukraine a obtenu l’effacement de 20 % de sa dette, soit 3,6 milliards de dollars (3.2 milliards d’euros), celle-ci s’élevant à 18 milliards de dollars (16 milliards d’euros).

En réaction, l’agence de notation Fitch a dégradé la note de l’Ukraine à C, «défaut imminent». Cependant, l’Ukraine continue toujours de discuter les conditions de la restructuration de sa dette avec la Russie, un des créanciers de Kiev les plus importants, qui détient des obligations d’une valeur de trois milliards de dollars (2,7 milliards d’euros). Moscou refuse d’accepter les conditions de Kiev, les deux parties menaçant de traduire l’affaire devant la justice pour obtenir gain de cause.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales