Covid-19 : près de 200 aéroports européens au bord de la faillite

Covid-19 : près de 200 aéroports européens au bord de la faillite© Remo Casilli Source: Reuters
Des travailleurs portant des équipements de protection désinfectent un avion de passagers Airbus A321 de la compagnie portugaise Vueling à l'aéroport international de Rome Fiumicino, le 4 juin 2020 (illustration).

L’ACI, association professionnelle aéroportuaire européenne, lance un cri d’alarme : sans l’action rapide des gouvernements, 193 aéroports régionaux sont menacés de faillite. Elle plaide pour la mise en place de tests plutôt que de quarantaines.

«193 aéroports seront confrontés à une insolvabilité dans les prochains mois si le trafic de passagers ne reprend pas d'ici la fin de l'année», s’alarme Airports council international (ACI). Dans un communiqué mis en ligne le 27 octobre 2020, cette organisation qui représente 500 aéroports dans 46 pays européens ajoute que ces infrastructures représentent ensemble 277 000 emplois et 12,4 milliards d’euros de «PIB [produit intérieur brut] européen».

Pour l’ACI, cette menace de fermetures signifie que l'Europe est confrontée à la perspective de l'effondrement d'une partie importante de son système de transport aérien en raison du Covid-19, à moins que les gouvernements n'interviennent pour fournir l’aide nécessaire. Mais l’association professionnelle déplore que «jusqu'à présent, peu l'[aient] fait».

L’ACI précise que la menace pèse principalement sur des aéroports régionaux, mais que «les aéroports européens plus importants et les hubs ne sont pas à l'abri d'un important risque financier». L’organisation s’inquiète aussi de la situation financière des exploitants d’aéroports qui ont du faire appel aux marchés financier pour consolider leurs résultats.  

«Cette hausse soudaine de la dette de 16 milliards d'euros supplémentaires pour les 20 principaux aéroports européens représente près de 60% de leur chiffre d'affaires pour une année normale», explique l'organisation. En septembre, le trafic des aéroports européens était en baisse de 73% en moyenne par rapport à la même période l'an dernier et de 75% à la mi-octobre.

Olivier Jankovec, directeur général d'ACI Europe s’inquiète des risques sanitaires liés à la seconde vague de contamination, mais affirme que l’organisation peut «certainement faire un bien meilleur travail pour réduire ces risques en testant les passagers plutôt qu'avec des quarantaines qui ne peuvent être contraintes».

Il appelle sans ambiguïté les gouvernements européens privilégier cette politique de tests plutôt que celle des quarantaines qui selon lui «rapproche, chaque jour qui passe, les aéroports européens du gouffre».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»