Malgré la pandémie, UE et Mexique renouvellent leur accord de libre-échange

- Avec AFP

Malgré la pandémie, UE et Mexique renouvellent leur accord de libre-échange Source: AFP
Vue aérienne du monument à l’Ange de l’Indépendance, située sur la promenade de la Réforme à Mexico le 26 avril 2020 (illustration).

Bruxelles et Mexico ont élargi leur accord de libre-échange en vigueur depuis 2000. Les entreprises européennes ne pourront accéder aux marchés publics que dans la moitié des Etats mexicains représentant les deux tiers de son économie.

Le Mexique et l'Union européenne (UE) ont annoncé le 28 avril avoir achevé le processus de modernisation de leur accord de libre-échange, deux ans après avoir conclu un accord de principe, ouvrant le chemin à une ratification.

Les deux parties sont tombées d'accord sur les dernières questions en suspens, notamment la «portée de l'ouverture des marchés publics» au Mexique, que le gouvernement fédéral devait négocier avec les différents Etats du pays.

Les entreprises européennes pourront ainsi accéder aux «marchés publics de 14 Etats mexicains (sur 31) qui représentent 64 % du PIB du Mexique», ont déclaré à l'AFP des sources à Bruxelles.

Le Mexique et l'UE avaient annoncé en avril 2018 qu'ils étaient parvenus à un accord «de principe» dans le cadre des négociations entamées en mai 2016 pour moderniser l'accord commercial en vigueur entre les deux parties depuis 2000.

L'accord inclut de nouveaux domaines tels que l'énergie et les matières premières, le développement durable, les petites et moyennes entreprises, les bonnes pratiques réglementaires, la transparence et la lutte contre la corruption, selon un communiqué publié par le secrétariat mexicain de l'Economie.

«Une fois entré en vigueur, cet accord aidera l'UE et le Mexique à consolider leurs économies respectives et à stimuler l'emploi», s'est pour sa part félicité le commissaire européen au Commerce, Phil Hogan, dans un communiqué.

Une fois que l'examen juridique du texte, qui est en cours, et la traduction dans les langues de l'UE seront terminés, le processus de ratification pourra commencer. Au Mexique, le Sénat doit ratifier le traité.

Le commerce entre le Mexique et l'UE a triplé depuis l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange et atteint aujourd’hui un peu plus de 66 milliards d’euros. L’Union européenne exporte davantage de biens (39,4 milliards d’euros en 2018) et de services (10,9 milliards d’euros en 2017) vers le Mexique qu’il n’en importe depuis ce pays (26 milliards d’euros de marchandises et 5,9 milliards d’euros de service.

Cependant, la différence est très loin de refléter l’écart entre la taille des deux marchés et des deux blocs. Ainsi, l’Union européenne représente sans le Royaume-Uni un marché unique de 450 millions de personne contre 130 millions au Mexique. Surtout, en 2018, le produit intérieur brut de l’UE (sans le Royaume-Uni) était de 13 500 milliards d’euros contre l’équivalent de 1 000 milliards d’euros pour le Mexique.

Le Mexique a négocié la modernisation de ce traité avec l'UE presqu'au moment où se tenaient ses négociations avec les Etats-Unis et le Canada sur un nouvel accord de libre-échange (AEUMC), qui remplace désormais l'ALENA et entrera en vigueur le 1er juillet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»