Face à la crise économique, le gouvernement pourrait encore revoir à la hausse son projet de budget

- Avec AFP

Face à la crise économique, le gouvernement pourrait encore revoir à la hausse son projet de budget© Michel Euler Source: Reuters
Le ministre du Budget, Gerald Darmanin, participe à une conférence de presse à Paris, le 15 avril 2020 (image d'illustration).

Le ministre français des Comptes publics a annoncé que le gouvernement serait probablement obligé de renforcer son plan d'action, pour l'instant établi à 110 milliards d'euros, en raison d'une récession et d'un déficit plus importants que prévu.

Le gouvernement pourrait être mené à revoir encore ses prévisions économiques et, partant, à renforcer son projet de budget annuel rectifié.

«Il y aura peut-être un troisième budget rectificatif avec des chiffres sans doute encore plus impressionnants», a affirmé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, le 21 avril sur France Inter. Le gouvernement a présenté la semaine dernière un nouveau projet de budget rectifié pour 2020, le deuxième en moins d'un mois. Voté dans la nuit du 17 au 18 avril à l'Assemblée nationale, il est examiné ce 21 avril au Sénat. Il intègre une prévision de contraction du produit intérieur brut (PIB) de -8% cette année, un déficit de 9% du PIB, une dette publique de 115%.

Alors que le précédent plan d'action prévoyait de mobiliser 45 milliards d'euros (dont des reports de charges et d'impôts) pour soutenir l'économie, la nouvelle mouture doit relever ces aides à 110 milliards d'euros.

«La stratégie du gouvernement est de s'adapter aux demandes économiques» des Français et des entreprises, a assuré Gérald Darmanin, ajoutant que le gouvernement avait «préféré l'endettement à la faillite». «Nous sommes dans le montant de déficit et de dette jamais atteint depuis la seconde guerre mondiale», a-t-il insisté. «Il n'y a pas de plafond [...] Aujourd'hui la France continue de pouvoir emprunter dans des conditions satisfaisantes [...] avec des taux bas», a-t-il encore ajouté.

Le ministre des Comptes publics a d'ores et déjà annoncé que les reports de charges pour les entreprises seraient prolongés pour les échéances du mois de mai.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»