France : le gouvernement prévoit un recul du PIB de 8% et un déficit public de 9% en 2020

France : le gouvernement prévoit un recul du PIB de 8% et un déficit public de 9% en 2020© Ludovic MARIN Source: AFP
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin prévoient pour la France, frappée de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus, un recul du PIB de 8% et un déficit public de 9% pour l'année 2020.

Sombre prédictions pour l'économie française, impactée lourdement par les mesures de confinement prises pour endiguer la pandémie de Covid-19 : «Nous aurons une prévision de croissance qui sera fixée à -8% pour le projet de loi finance rectificative», a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 14 avril sur RMC/BFMTV, au lendemain de l'annonce de la prolongation du confinement jusqu'au 11 mai. Le 6 avril, il prévoyait pour 2020 une croissance «très au-delà des -2,2%», soit moins qu'«en 2009 après la grande crise financière de 2008».

Son collègue Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a quant à lui estimé que le déficit public de la France s'élèverait aux alentours de 9% du produit intérieur brut (PIB) cette année et la dette 115% du PIB. «Chaque jour, chaque semaine de confinement [...] fait effectivement aggraver les finances publiques», a expliqué le membre du gouvernement sur France Info.

Dans ce contexte pour le moins difficile, Bruno Le Maire a fait savoir que l'effort public d'aide à l'économie atteindrait «plus de 100 milliards d'euros». «On va mettre 24 milliards d'euros sur le chômage partiel», a-t-il notamment précisé, cité par l'AFP. Le ministre de l'Economie a également fait savoir que la partie du fonds de solidarité réservée aux entreprises menacées de faillite allait être renforcée, et le montant de ce fonds porté au total à sept milliards d'euros.

Au-delà du maintien des 1 500 euros pour les entreprises ayant une chute de plus de 50% de leur chiffre d'affaires, il y a un «deuxième étage qui va être porté de 2 000 à 5 000 euros» pour les entreprises menacées de faillite, a annoncé Bruno Le Maire.

La veille, le 13 avril, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé que le confinement allait se prolonger pour quatre nouvelles semaines, jusqu'au 11 mai.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»