Scandale Volkswagen : Matthias Müller prendra-t-il les rênes de la marque ?

© Anindito Mukherjee Source: Reuters

Volkswagen risque de faire de Matthias Müller, actuel chef de la marque Porsche, son nouveau patron, ainsi qu’annoncer la refonte générale de la marque afin de redorer son image ternie par les récents scandales.

Les 20 membres du conseil de surveillance se rencontrent dans la journée pour apparemment nommer Müller, vétéran de la compagnie qui a le soutien de la famille qui contrôle VW ainsi que des leaders syndicalistes ouvriers, ont fait savoir des personnes familières de ce domaine sous couvert d’anonymat. Nouvelle que le porte-parole de Volkswagen a refusé de commenter.

Âgé de 62 ans, le patron de Porsche sera porté à la tête du géant automobile allemand afin de regagner la confiance des consommateurs et des régulateurs après avoir reconnu avoir équipé certains de ses modèles de logiciels afin de fausser les contrôles antipollution.

«Leur réputation est ternie, on ne sait pas exactement comment les consommateurs vont réagir, leur confiance sera perdue», a annoncé Emmanuel Bulle, directeur de l’agence de notation Fitch Ratings dans une interview à Bloomberg TV. «A ce stade-là, un abaissement d’un ou de deux crans est une conséquence probable, et si nous constatons dans les deux ou trois prochains trimestres une énorme perte de confiance dans l’entreprise, cela pourrait conduire à un nouvel abaissement de la note», a-t-il poursuivi.

Cet incident a déjà coûté 22 milliards d’euros à la valorisation boursière de Volkswagen cette semaine, poussant Martin Winterkorn à démissionner de son poste de PDG mercredi, premier départ qui devrait en inviter d’autres parmi les hauts dirigeants de la firme de Wolfsburg.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales