- 8% ! : l'Allemagne anticipe désormais une récession plus grave qu'en 2008-2009

- 8% ! : l'Allemagne anticipe désormais une récession plus grave qu'en 2008-2009 Source: Reuters
Les ministres allemands de l'Economie Peter Altmaier et des Finances Olaf Scholz (au centre) arrivent une conférence de presse sur l’épidémie de Covid-19, à la chancellerie de Berlin, le 1er avril 2020.

Le gouvernement allemand s’attend désormais à une contraction de l’activité économique de l’ordre de 8%. Mais tout dépendra de la durée des mesures de confinement. Certains instituts vont jusqu’à envisager un recul du PIB de 20%.

Peter Altmaier, ministre allemand de l'Economie, a annoncé ce jeudi 12 avril que le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne pourrait se contracter davantage cette année que durant la crise financière de 2008-2009.

La récession calculée en rythme annuel pourrait dépasser 8% pendant plusieurs mois alors que l'économie était encore solide en janvier et février, avant que l'Allemagne n'adopte des mesures de restrictions de l'activité pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

L'Allemagne est pourtant loin d’être le pays européen le plus touché par l’épidémie avec 73 000 contaminations confirmées et 872 décès contre 2 300 morts au Royaume-Uni, 4 000 en France, 10 000 en Espagne et plus de 13 000 en Italie.

Les écoles, les restaurants et les magasins sont fermés depuis la mi-mars et de nombreuses entreprises ont suspendu leur production pour tenter de contenir la pandémie.

La banque publique KfW est encore plus pessimiste puisque elle prévoyait en fin de semaine que l'économie allemande pourrait se contracter de 10% à 15% au deuxième trimestre.

«Les contractions que j'évoque seront probablement au moins aussi mauvaises, sinon pires, que lors de la crise bancaire et boursière de 2008-2009», a insisté Peter Altmaier, sans donner de chiffre précis. En 2009, le PIB allemand avait reculé de 5,7%.

«Cela signifie qu'après dix bonnes années de croissance économique, nous connaîtrons à nouveau une récession cette année, une première depuis 2009», a-t-il ajouté.

Toutefois, l’incertitude et le manque de visibilité quant aux perspectives de l’économie sont tels que les prévisions semblent tout à fait aléatoires. Ainsi, l'institut de recherche économique allemand Ifo fait varier sa fourchette de prévision de contraction de l’économie de 5% à 20%, selon la durée des mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus.

Le Bundestag a approuvé la semaine dernière un plan de soutien à l'économie d'un montant global de 750 milliards d'euros.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»