Troisième hausse des tarifs d’EDF en 12 mois : le gouvernement évoque un «rattrapage»

- Avec AFP

Troisième hausse des tarifs d’EDF en 12 mois : le gouvernement évoque un «rattrapage» Source: AFP
Logo de l’énergéticien français EDF se reflétant sur la paroi d’un de ses immeubles à Paris (photo d’illustration prise en février 2019).

Le gouvernement a l'intention d'appliquer, dès le 1er février, une hausse de 2,4% des tarifs de l'électricité «pour couvrir les coûts de fourniture». Cette augmentation concernera les particuliers et les petits professionnels.

«Compte tenu de l'évolution modérée du tarif, et afin d'éviter d'engendrer de nouveaux rattrapages, il est prévu que le nouveau tarif entre en vigueur au 1er février 2020», a fait savoir à l’AFP le ministère de la Transition écologique et solidaire.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait proposé cette hausse de 2,4% pour les tarifs bleus résidentiels (des particuliers) et ceux applicables aux petits professionnels, selon un projet de décision consulté lundi par l'agence de presse.

Le gouvernement avait la possibilité d’observer un délai de trois mois pour la mettre en œuvre. L'an dernier, au plus fort de la contestation des Gilets jaunes, le gouvernement avait ainsi temporisé et gelé les tarifs pendant l'hiver. La forte hausse de 5,9% alors proposée par la CRE n'avait ainsi été appliquée qu'au 1er juin.

«Ce décalage doit à présent être rattrapé pour couvrir les coûts de fourniture», a expliqué à l’AFP sans autre précision une source au ministère. Cette hausse de 2,4% au 1er février serait ainsi «notamment composée d'un rattrapage de 1,5% lié au décalage de l'entrée en vigueur du tarif en 2019», selon la même source.

 La nouvelle hausse des tarifs réglementés de vente (TRV) commercialisés par EDF doit représenter une augmentation de l'ordre de 21 euros par an pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel, selon la CRE et le ministère.

 «Les consommateurs résidentiels français bénéficient en moyenne d'une électricité beaucoup moins chère que la moyenne européenne et près de 60% moins chère que les consommateurs résidentiels allemands», avance le gouvernement.

Lire aussi : Pour 46 milliards de plus : EDF au bord du gouffre avec l’EPR, prêts pour un grand bond en avant ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»