Guerre commerciale : Donald Trump envisage d'exclure des entreprises chinoises de Wall Street

Guerre commerciale : Donald Trump envisage d'exclure des entreprises chinoises de Wall Street© JIM WATSON Source: AFP
Le président américain Donald Trump (image d'illustration).

Nouvelle escalade dans les tensions commerciales ou simple annonce destinée à mettre la pression sur la Chine lors des futures négociations ? L'administration Trump étudie la possibilité d'exclure des entreprises chinoises de Wall Street.

Alors que de nouvelles négociations commerciales entre Pékin et Washington sont prévues au mois d'octobre pour tenter de mettre fin à la guerre commerciale que les deux puissances se livrent depuis plus d'un an, l'administration Trump a fait monter la pression.

Selon plusieurs médias américains, dont Bloomberg et le Financial Times, Washington étudie en effet la possibilité d'exclure des entreprises chinoises cotées à Wall Street. Cette mesure fait partie d'une série d'autres envisagées par l'administration américaine pour limiter les investissements entre les deux pays, comme la restriction des investissements en Chine dans les fonds de pension publics américains.

Dans la foulée de cette annonce, plusieurs société chinoises ont plongé sur les marchés américains, Alibaba, JD.com, Pinduoduo et Baidu, perdant entre 3,8% et 6,4%. Si rien n'a encore été déterminé sur la façon dont Washington procéderait pour appliquer un tel projet – qui nécessiterait l'aval du président américain Donald Trump – celui-ci a donné son feu vert à la réflexion en cours, selon Bloomberg, qui cite une source proche des discussions.

Après une série de nouvelles hausses réciproques de certains droits de douane début septembre, les deux premières puissances économiques mondiales avaient pourtant cherché à calmer le jeu ces dernières semaines. Donald Trump a ainsi accepté de reporter au 15 octobre des hausses tarifaires portant sur 250 milliards de dollars d'exportations chinoises annuelles, pendant que Pékin avait décidé dans la foulée que le porc et le soja seraient exemptés de sanctions commerciales.

Lire aussi : Huawei prévoit de lancer en Europe un nouveau smartphone 5G malgré les obstacles américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»