«Je suis l'Elu» : Trump estime qu'il a été choisi pour mener la guerre commerciale avec Pékin

«Je suis l'Elu» : Trump estime qu'il a été choisi pour mener la guerre commerciale avec Pékin© Tasos Katopodis Source: Reuters
Le président des États-Unis Donald Trump à la Maison Blanche à Washington, le 21 août 2019.

Le président américain se sent visiblement investi d'une mission hautement spirituelle. Regardant vers le ciel, le très expressif locataire de la Maison blanche, a assuré être «l'Elu» pour mener la guerre commerciale contre la Chine.

Devant la presse, Donald Trump a justifié le 21 août le conflit commercial que les Etats-Unis mènent contre la Chine. «C'est une guerre commerciale qui aurait dû avoir lieu il y a un certain temps», a estimé le président américain qui a trouvé néanmoins une explication mystique dans le fait que cette guerre ait lieu seulement sous sa présidence. 

«Quelqu'un devait le faire», a poursuivi le milliardaire. Puis soudain, levant la tête vers le ciel, les mains ouvertes, il a lancé : «Je suis l'Elu.»

Dans le même registre, un peu plus tôt sur Twitter, le président américain avait relayé les propos d'un commentateur de radio conservateur qui aurait affirmé à son égard : «Et les juifs en Israël l'adorent comme si c'était le roi d'Israël.» 

Pour ce qui est du bras de fer avec la Chine, le locataire de la Maison Blanche a développé : «Ce n'est pas ma guerre commerciale. C'est une guerre commerciale qui aurait dû être menée il y a longtemps déjà par d'autres présidents.» Ce conflit, à coups de taxes douanières mutuelles avec Pékin, s'enlise et risque de peser sur la croissance mondiale.

Début août, le président américain, Donald Trump, a annoncé pour le 1er septembre une taxe supplémentaire de 10% sur la quasi-totalité des exportations de Pékin qui n'étaient pas encore frappées par des droits de douane supplémentaires. Il a en outre dénoncé une «manipulation de la monnaie» de la part des Chinois, réagissant à une dépréciation du yuan.

Lire aussi : Affaire Huawei : la Chine accuse les Etats-Unis d'«abus de pouvoir»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»