A la veille du G20, Trump renouvelle ses attaques contre l’Allemagne et la Chine

A la veille du G20, Trump renouvelle ses attaques contre l’Allemagne et la Chine Source: Reuters
Le président américain Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel assistent à une réunion lors du sommet des dirigeants du G20 à Buenos Aires, en Argentine, le 1er décembre 2018.

Juste avant de prendre l’avion pour se rendre au sommet du G20 au Japon, le président américain Donald Trump a renouvelé ses mises en garde à la Chine et égratigné au passage l'Allemagne qu'il a qualifiée de partenaire «défaillant».

«L'économie de la Chine s'effondre, ils veulent un accord», a affirmé le président des Etats-Unis dans une interview accordée à la chaîne Fox Business Network, le 26 juin, même si les statistiques publiées par la deuxième économie mondiale ne montrent pas un tel affaissement.

Lors de cet entretien réalisé par téléphone, Donald Trump s’en est également pris au Vietnam où certaines entreprises chinoises commencent à délocaliser une partie de leur production pour échapper aux tarifs douaniers décidés par l’administration Trump. Il a ainsi déclaré qu’en matière d’échanges commerciaux le Vietnam était «pire que la Chine».

Le locataire de la Maison Blanche a également de nouveau porté des accusations contre l’Allemagne, visant surtout son approvisionnement en gaz russe. Il a ainsi jugé que Berlin était un partenaire «défaillant» et assené : «L'Allemagne verse des milliards et des milliards de dollars à la Russie pour son énergie et malgré cela nous sommes censés protéger l'Allemagne».

Le président des Etats-Unis furieux contre le projet de gazoduc sous-marin Nord Stream 2 qui doit prochainement relier la Russie à l’Allemagne a déjà prononcé ces accusations à plusieurs reprises contre l’Allemagne. Par exemple à la veille d’un sommet de l’Otan en juillet 2018 à Bruxelles et plus récemment à Washington au début du mois de juin, alors qu’il recevait le président polonais Andrzej Duda.

Il en avait profité pour inciter les entreprises européennes à ne pas participer au projet Nord Stream 2 et avait agité des menaces de sanctions.

L’agenda du président Donald Trump prévoit plusieurs rencontres privées avec les dirigeants qui participeront au sommet du G20 à Osaka au Japon, et notamment avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président chinois Xi Jinping.

Lire aussi : Les Etats-Unis veulent que l’Europe paye son gaz plus cher, mais c’est pour la bonne cause

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»