ADP va investir 6 milliards d’euros juste avant sa privatisation

- Avec AFP

ADP va investir 6 milliards d’euros juste avant sa privatisation Source: AFP
Des Gilets jaunes manifestent contre la privatisation d’ADP à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le 9 mars 2019 (illustration).

La société qui exploite les aéroports de Paris a annoncé son intention d'investir 6 milliards d'euros entre 2021 et 2025 pour agrandir les aéroports parisiens et répondre à une croissance attendue du trafic de 2,6%.

Le Groupe ADP, qui devrait bientôt être entièrement privatisé, a publié le 2 avril le document public de consultation (DPC) qui constitue la première étape du prochain Contrat de régulation économique (CRE) qu’il doit signer avec l’Etat en juillet 2020.

Ce document valable pour une durée de cinq ans et qui doit avoir l’aval de l'Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI), détermine un programme d'investissement et l'évolution des tarifs des redevances aéroportuaires dues par les compagnies aériennes sur le périmètre régulé, correspondant aux activités de services publics aéroportuaires.

ADP propose une «évolution annuelle des tarifs des redevances égale à l'inflation augmentée de 1,35 point en moyenne pour la période 2021-2025 (contre inflation +1% sur la période 2016-2020)», selon un communiqué.

ADP affirme également que «la trajectoire d'évolution tarifaire demeure modérée, à un niveau inférieur à la moyenne constatée pour les gestionnaires d'aérodromes comparables».

Sur les 6 milliards d'euros d'investissements prévus (contre 3 milliards pour la période 2016-2020), 1,6 milliard seront consacrés aux premiers travaux du nouveau Terminal 4 de Charles de Gaulle qui doivent débuter en 2021.

Le groupe annonce également qu’il consacrera «des moyens sans précédent à la refonte des accès routiers» ainsi qu’à «la digitalisation et la fluidification du parcours passagers».

L'Assemblée nationale a donné le 15 mars un feu vert à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) qui bénéficie actuellement d’un droit d’exploitation exclusif des aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget, ainsi que de dix aérodromes en Île-de-France.

Le Projet de loi Pacte qui autorisera la vente par l'Etat de tout ou partie des 50,63% qu'il détient au sein d'ADP doit retourner au Sénat avant son adoption définitive.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»